Escrime CM (Femmes)

Ysaora Thibus : «Ça me fait bizarre»

Médaillée de bronze en individuel à l'Euro comme aux Mondiaux 2017, la fleurettiste Ysaora Thibus s'est lancée dans un nouveau défi. Installée depuis août aux Etats-Unis, elle travaille désormais avec l'Ukrainien Serguei Golubitski.

Escrime - Patrick Issert - Ysaora Thibus est désormais installée en Californie. (C.Dubreuil/L'Equipe)

Ysaora Thibus est désormais installée en Californie. (C.Dubreuil/L'Equipe)

Installée courant août en Californie, aux côtés de son ami fleurettiste Race Imboden, vice-champion du monde par équipes 2017, la tireuse française, cinquième mondiale, a repris l'avion mercredi dernier. Cette fois, direction Cancun, au Mexique, où elle participe samedi et dimanche à l'épreuve d'ouverture du circuit Coupe du monde.


«Reprise de saison, mais dans un contexte très différent des années précédentes. Ça fait quel effet ?

Ça me fait bizarre de partir toute seule sur une épreuve de Coupe du monde (rires). Avant, on était toutes ensemble. Du coup, c'est vraiment cool de retrouver les filles de l'équipe, même si j'ai effectué un stage avec elles récemment (fin septembre). Après les championnats du monde (juillet dernier à Leipzig, Allemagne), j'ai pris un mois de vacances, je suis allée en Thaïlande et puis j'ai emménagé en Californie, à Orange County. Tout est super bien, le cadre est magnifique, la météo géniale... Je n'ai repris l'entraînement que le premier septembre, mais quotidiennement et à plein temps. A l'Insep, j'étais sur un double projet escrime et formation. J'ai validé mon diplôme à l'ESCP (Ecole supérieure de commerce de Paris). Donc, désormais, je suis en mesure de me concentrer à cent pour cent sur l'escrime. Ça veut dire davantage de temps pour l'entraînement et une meilleure récupération.

«Être prête pour l'or olympique»

Quelles sont vos premières impressions ?

Elles sont positives. Ce projet signifie beaucoup de changement pour moi. L'entraînement est difficile. On essaye de mettre en place des choses différentes. Forcément, je suis dans une phase de frustration. Ça ne va pas arriver d'un coup. Mon objectif est d'être beaucoup plus constante en termes de résultats. Je veux franchir un cap, ramener une médaille à l'occasion de chaque championnat à venir. Et, ainsi, être prête pour l'or aux Jeux olympiques de Tokyo (en 2020). J'ai de bonnes bases, mais il me faut encore approfondir le travail, corriger mes lacunes.


Comment se passe le travail avec Serguei Golubitski ?

Tout va bien. Serguei dispose d'énormes connaissances et d'une très grande expérience. Il a entraîné en Italie, aux Pays-Bas, en Allemagne et aujourd'hui aux Etats-Unis. Je n'ai malheureusement jamais eu l'occasion de le voir tirer en compétition (Golubitski a notamment été trois fois champion du monde individuel d'affilée : 1997, 1998 et 1999). Je l'ai seulement vu sur des vidéos. Mais j'ai bien noté un très grand contrôle de son jeu. Lui et moi n'avons pas la même escrime, mais j'aimerais arriver à ça. Par exemple, j'ai parfois tendance à vouloir aller trop vite, à vouloir toucher en première intention. Lui essaye de me faire changer de timing, car les autres tireuses ont depuis longtemps étudié mon jeu. Il me fait varier mon temps de jeu, de façon à devenir plus imprévisible. Sa logique, c'est de jouer. Je n'arrive pas encore à tout mettre en place. Des fois, je vais encore trop vite. Avec lui, je dois apprendre à me calmer, à me canaliser.


Le garçon est aussi connu pour avoir un caractère très fort...

Serguei est un passionné. Il ne mâche pas ses mots. Il ne prend pas de pincettes. Mais ça m'oblige à sortir de ma zone de confort. Des fois, c'est difficile. Mais il est à fond à mes côtés, dans mon projet. On est sur la même longueur d'ondes. Là, à Cancun, je viens sans pression car, individuellement, je me laisse le temps de m'adapter. En revanche, par équipes, je veux m'investir à fond et tout de suite.»

PROGRAMME

SAMEDI

Tableau d'élimination directe.

Françaises qualifiées : Blaze, Butruille, Castanie, Jubenot, Luminet, Mienville, Thibus, Ranvier.


DIMANCHE

Epreuve par équipes.

 

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.