Escrime CM (Femmes)

Deux petits tours et s'en vont pour les Françaises à Saint-Maur

Aucune fleurettiste française n'est parvenue à se hisser en huitièmes de finale, samedi à Saint-Maur, à commencer par une Ysaora Thibus (5e mondiale) apparue un peu retrait.

Escrime - Patrick Issert - Ysaora Thibus n'a pas brillé ce samedi. (A.Mounic/L'Equipe)

Ysaora Thibus n'a pas brillé ce samedi. (A.Mounic/L'Equipe)

«Elle m'a semblé un peu fatiguée physiquement.» Emeric Clos est dubitatif après le seizième de finale perdu par la ''néo-Américaine'' Ysaora Thibus (*), face à la Hongroise Fanny Kreiss (25e mondiale). «Elle rate trop de choses, mais elle apprend sans doute à gérer le décalage horaire.»
 
«Effectivement, je me suis sentie fatiguée, confirme la vice-championne du monde par équipes 2013, actuellement cinquième mondiale. En ce moment, j'ai une charge d'entraînement importante. Face à Kreiss, j'étais plus en réaction.»

«Cette Coupe du monde n'était pas sur ma liste»

Quant à son préparateur physique, Fodié Diarra, il estimait, après avoir soigneusement observé la compétition que «Ysaora a montré des choses intéressantes musculairement et en terme de gainage. Mais elle doit progresser sur les phases de déplacements. Et puis, il va falloir regarder au niveau cardio-vasculaire. On va avoir un échange sur son état de fraîcheur. J'ai ma petite idée, mais je veux confirmation. » La tireuse devrait donc faire un point, une fois rentée aux Etats-Unis.
 
En d'autres termes, la tireuse est en phase de réorganisation complète : nouvel environnement, nouvel entraîneur, recherche de nouveaux repères... «À Saint-Maur, je suis venue pour travailler, sans objectifs sportifs précis, explique-t-elle. Cette Coupe du monde n'était pas sur ma liste. En revanche, la prochaine, Turin (1er-3 décembre, première épreuve sélective en vue de l'Euro et des Mondiaux), le sera. J'ai quelques bonnes pistes, mais ce que j'essaye de mettre en place demande du temps. J'ai des choses à apprendre. Les premiers changements ne devraient pas vraiment se faire sentir avant six mois. Là, j'aurais de vraies sensations.» Le titre est finalement revenu à la Sud-Coréenne Hong Hyo-Jin, 110e mondiale.

Pendant ce temps, à Alger, les sabreurs français débutaient leur saison de Coupe du monde. Le plus en vue a été Bolade Apithy, septième et tombé en quarts de finale face à l'Italien Enrico Berre, champion du monde par équipes 2015. Au tour précédent, le sabreur âgé de 32 ans et 18e mondial avait sorti le Hongrois Aron Szilagyi, champion olympique individuel en titre.
 
(*) Depuis fin août la meilleure fleurettiste française est installée aux Etats-Unis, à Orange County (Californie) où elle est désormais entraînée par l'Ukrainien Serguei Golubitski.

Résultats

FLEURET FEMMES à SAINT-MAUR (Val-de-Marne)
Quarts de finale
Chae Song-Oh (CDS) – Mohamed (HON), 15-10
Hong Hyo-Jin (CDS) – Jeon Hee Sook (CDS), 15-9
Volpi (ITA) – Ross (USA), 15-13
Tripapina (RUS) – Cini (ITA), 15-11.
 
Demi-finales
Hong Hyo-Jin – Chae Song-Oh, abandon
Volpi – Tripapina, 15-14
 
Finale
Hong Hyo-Jin – Volpi, 15-13.
 
Classement des Françaises
19. Thibus, 20. Ranvier, 28. Blaze, 31. Mpah-Njanga, 41. Lacheray, 52. Brot, 59. Duchesne, 63. Jubenot.
 
DIMANCHE
Epreuve par équipes.
Equipe de France : Thibus, Ranvier, Blaze, Mpah-Njanga.
 
SABRE HOMMES à ALGER
Quarts de finale
Ibragimov (RUS) – Pellegrini (ITA), 15-8
Berre (ITA) – B. Apithy, 15-12
Dershwitz (USA) – Szatmari (HON), 15-10
Reshetnikov (RUS) –Kim Junho (CDS), 15-13.
 
Demi-finales
Berre – Ibragimov, 15-6
Dershwitz – Reshetnikov, 15-14.
 
Finale
Dershwitz – Berre, 15-9.
 
Classement des Français
7. B. Apithy
29. Lambert
32. Ballorca
34. Anstett
43. Seitz
50. Pianfetti
60. Patrice.
 
DIMANCHE
Epreuve par équipes.
 

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.