En direct. Tour de France : 4e étape (195 Km)

La Baule - Sarzeau

rafraîchir la page
18h38

A DEMAIN

Rendez-vous demain pour suivre en direct commenté, la 5e étape de ce Tour de France 2018, qui nous conduira de Lorient à Quimper après 204,5 km de course à travers le Finistère et le Morbihan. Le départ réel sera donné 12h40.

18h35

MEILLEUR TRICOLORE

Enfermé dans le sprint final, Arnaud Démare (FDJ) termine 11e de l'étape et meilleur français du jour. Au général, Julian Alaphilippe (Quick Step) est 6e au classement, à 7" du leader et donc meilleur Tricolore.

18h29

MEILLEURE EQUIPE

L'équipe Wanty - Groupe Gobert remporte cette 4e étape. Au général, Quick Step conserve la tête du classement par équipes avec 16" d'avance sur la Team Sunweb et 23" sur Bora-Hansgrohe.

18h27

PRIX DE LA COMBATIVITE

Jérôme Cousin (Direct Energie), échappé dès le départ et pendant 194 km avec trois autres coureurs, a été désigné par le jury, coureur le plus combatif du jour.


18h20

MAILLOT BLANC

Fernando Gaviria (Quick Step) est le meilleur jeune du jour avec sa victoire au sprint. Au général, c'est toujours le Danois Soren Andersen (Sunweb), 37e de l'étape, qui est le meilleur jeune. Il devance toujours Egan Bernal (Sky, à 1'08") et Magnus Cort Nielsen (Astana, à 1'22").


18h19

MAILLOT A POIS

C'est la première fois depuis sa création en 1975 qu'on retrouve trois coureurs à égalité en tête du classement du meilleur grimpeur. Dion Smith (Wanty), Kevin Ledanois (Fortuneo) et Anthony Perez (Cofidis) comptent chacun 1 point et c'est leur classement général qui les départage. Smith est actuellement 65e à 2'24" du Maillot Jaune et donc le mieux classé des trois. Il conserve le maillot de meilleur grimpeur.


18h15

MAILLOT VERT

En prenant la 7e place du sprint intermédiaire à Derval et la 2e place de l'étape, Peter Sagan (Bora) conserve son Maillot Vert du classement par points. Au général, avec 143 points, le Slovaque ne compte plus que 4 points d'avance sur Fernando Gaviria (Quick Step, 139 points), 5e du sprint intermédiaire et vainqueur de l'étape. Le Norvégien Alexander Kristoff (UAE) est très loin du duo de tête avec seulement 72 points.


18h08

MAILLOT JAUNE

En terminant 16e de l'étape, dans le même temps que le vainqueur, Greg Van Avermaet (BMC) conserve son Maillot Jaune de leader du Tour de France 2018. Son équipier Tejay Van Garderen est toujours 2e avec le même temps et Geraint Thomas, 3e à 3".


18h07

Le dernier kilomètre en vidéo


17h58

Top 10 de l'étape

1. GAVIRIA Fernando (QUICK - STEP FLOORS)
2. SAGAN Peter (BORA - HANSGROHE)
3. GREIPEL André (LOTTO SOUDAL)
4. GROENEWEGEN Dylan (TEAM LOTTO NL - JUMBO)
5. KITTEL Marcel (TEAM KATUSHA ALPECIN)
6. PASQUALON Andrea (WANTY - GROUPE GOBERT)
7. KRISTOFF Alexander (UAE TEAM EMIRATES)
8. DEGENKOLB John (TREK - SEGAFREDO)
9. SMITH Dion (WANTY - GROUPE GOBERT)
10.DUPONT Timothy (WANTY - GROUPE GOBERT)


17h53 1 km

arrivée

Victoire de Fernando Gaviria

Le sprinteur colombien Fernando Gaviria (Quick Step) s'impose au sprint devant Sagan et Greipel.


17h51

Flamme rouge !

Echappée terminée, place au sprint massif !


17h50

Jonction (Km 14)

Après 194 km d'échappée, les quatre hommes partis dès le départ de l'étape à La Baule, sont repris par le peloton. On va assister comme prévu à un sprint massif final !

17h49

3 km

Plus que 20 secondes pour les quatre échappés à trois kilomètres ! Quel final !


17h48

Uran dans la chute

Le Colombien Rigoberto Uran est l'un des coureurs pris dans la chute collective. Il est attendu par des équipiers et devrait pouvoir revenir sur le peloton.


17h46 6 km

Chute à 5 km !

Grosse chute en milieu de peloton ! PLusieurs coureurs sont tombés au sol, voilà qui peut favoriser les échappés ! Christophe Laporte (Cofidis) a été piégé.

17h46

Combatif du jour

Jérôme Cousin (Direct Energie) a été désigné par le jury comme le coureur le plus combatif du jour.

17h44 7 km

Un final a priori sans difficulté

L'étape va se terminer par une longue ligne droite de 4 kilomètres, précédée d'un rond-point peut-être piège. Les deux derniers kilomètres se feront en faux-plat montant.

17h42 8 km

L'échappée en ligne de mire

Les quatre héros du jour sont en ligne de mire pour le peloton, mais au bout d'une longue ligne droite !

17h40

Ecart (Km 185)

Encore un peu plus d'une minute d'avance pour l'échappée à 10 km de l'arrivée. La dernière ligne droite de 4 kilomètres pourrait leur être fatale mais cela va se jouer à peu.


17h35 13 km

De l'énervement dans le peloton !

Et si la victoire devait réellement se jouer entre les quatre hommes de tête ? L'équipe Quick-Step mène toujours le train mais la frustration se voit sur les visages. L'équipe Belge ne bénéficie pas de beaucoup de relais !


17h30

Moyenne

La moyenne des quatre hommes de tête depuis le début de l'étape est de 43,34 km/h.

17h30 17 km

Un peloton qui manque d'organisation

Hormis l'équipe Quick-Step, les autres formations de sprinteurs n'ont pour l'heure pas proposé de relais appuyé afin de réduire l'écart sur les échappés.

17h27

Ecart (Km 175)

Deux minutes d'avance encore pour les hommes de tête qui résistent bien. L'équipe Quick-Step travaille très dur en tête de peloton. Si jonction il y a, elle sera tardive !

17h30

17h21 25 km

La Quick-Step en ordre de bataille

L'équipe Quick-Step s'est enfin organisée pour mener la chasse. C'est Niki Terpstra qui est en tête de peloton.

17h21

17h15

17h06

Les échappés ont accéléré

Au moment de la chute, les quatre hommes de tête ont accéléré l'allure. À 36,6 km du but, le peloton doit maintenant réagir puisque l'écart est remonté à 3'00.


17h04

Point Bonus (Km 156,5)

Dimitri Claeys (Cofidis) passe en tête au Point Bonus, situé au Km 156,5 à Limerze. Il récolte 3" de bonifications. Van Keirsbulck (Wanty) prend 2" et Perez (Cofidis), 1". Cela n'a aucune incidence sur le classement général.


17h00

Les images du ralentissement lié à la chute

16h56

Problème technique pour Gallopin

Changement de roue pour Tony Gallopin (AG2R) : suite à une crevaison, il a pris de plein fouet la portière de la voiture de son directeur sportif, qui s'est arrêtée trop prêt. Il va reprendre sa place dans le peloton assez facilement.

16h51

Chute à l'arrière !

Plus de peur que de mal sur une chute collective impliquant une vingtaine de coureurs. Jakob Fulglsang (Astana), Mikel Landa (Movistar) ou encore Robert Gesink (Lotto-Jumbo) sont retardés. Le peloton va se relever quelques temps pour les laisser revenir.

16h49 49 km

Les sprints bonifications sans effet ?

Sauf surprise, les quatre hommes de tête devraient se répartir les 6 secondes de bonifications du sprint spécifique situé à 38,5 km de l'arrivée. Censés dynamiter les fins d'étapes, ces fameux sprints n'ont pas fait leurs preuves.

16h45

Maillot à pois

C'est la première fois depuis sa création en 1975 qu'on retrouve trois coureurs à égalité en tête du classement du meilleur grimpeur. Dion Smith (Wanty), Kevin Ledanois (Fortuneo) et Anthony Perez (Cofidis) comptent chacun 1 point et c'est leur classement général qui les départage. Smith est actuellement 65e à 2'24" du Maillot Jaune, Ledanois est 159e à 9'33" et Perez pointe à la 165e place à 10'18". C'est donc le Néo-Zélandais qui devrait conserver sa tunique à pois.

16h38

L'écart sous les deux minutes

Le peloton a beaucoup plus facilement négocié la côte au programme. L'écart avec les hommes de tête est passé sous les deux minutes (1'42").

16h37

Côte de Saint-Jean-la poterie (Km 135,5)

Anthony Perez (Cofidis) passe en tête au sommet de la Côte de Saint-Jean-la poterie, longue de 800 m à 7,8% et classée en 4e catégorie. Le Français récupère le seul point du GP de la montagne en jeu aujourd'hui. Il devance Van Keirsbulck, Cousin et Claeys.


16h34

16h33

Bientôt la côte de Saint-Jean-la-Poterie

Classée difficulté de quatrième catégorie, la côte de Saint-Jean-la-Poterie présente 800m à 7,8% de moyenne. Un vrai casse-pattes.

16h30 66 km

Bienvenue en Bretagne !

Les quatre hommes de tête ont pénétré en Bretagne, via la ville de Redon. Un passage en Île-et-Vilaine (35) très court puis dans deux kilomètres seulement le peloton va pénétrer dans le Morbihan (56).

16h19

Une accélération qui fait mal

16h14

Froome dans les voitures

Le leader de l'équipe Sky tente de réintégrer le peloton. Il est pour l'instant derrière une ambulance et ne devrait pas avoir de mal à retrouver sa place.

16h07

Ecart (Km 115)

Plus que deux minutes d'avance pour l'échappée partie dès les premiers hectomètres du départ de La Baule alors qu'il reste encore 80 km pour rejoindre Sarzeau. L'écart devrait se stabiliser et même peut-être remonter car ce ne serait pas une bonne chose de reprendre les fuyards trop tôt pour le peloton qui devra ensuite gérer d'éventuelles attaques.

16h03

Le sprint intermédiaire de Gaviria


16h02

Paysage


16h00

Guémené-Penfao (Km 110,5)

Ce Guémené de Loire-Atlantique n'a rien à voir avec le Guémené-sur-Scorff du Morbihan voisin, réputé pour son andouille. Celui de Penfao était connu jusque dans les années 70 pour sa réunion nocturne sur piste très populaire, où se trouvaient au début de chaque mois d'août la plupart des héros du Tour. On y a ainsi vu Rudi Altig monter sur le podium pour jouer de l'accordéon et animer dignement la fin de soirée.

15h56

Ecart (Km 107)


15h53

Gaviria règle le peloton

Le Colombien Gaviria (Quick Steph) prend la 5e place du sprint intermédiaire en réglant le peloton et ses principaux adversaires pour le Maillot Vert.


15h46

Classement sprint intermédiaire (Km 97,5)

1. Van Keirsbulck : 20 points
2. Claeys : 17
3. Perez : 15
4. Cousin : 13
5. Gaviria : 11
6. Greipel : 10
7. Sagan : 9
8. Degenkolb : 8
9. Kristoff : 7
10. Kittel : 6
11. Démare : 5
12. Richeze : 4
13. Oss : 3
14. De Gendt : 2
15. Zabel : 1

15h45

Sprint intremédiaire (Km 97,5)

Le Belge Guillaume Van Keirsbulck (Wanty) remporte le sprint intermédiaire situé à Derval au Km 97,5. Il devance Claeys, Perez et Cousin.


15h42

L'écart fond

L'écart diminue fortement sur les derniers kilomètres alors que l'échappée s'approche du sprint intermédiaire situé à Derval. Les 4 hommes ne comptent plus que 4'30" d'avance sur le peloton.

15h37

Moyenne

Les quatre hommes de tête ont parcouru 42,9 kilomètres dans la deuxième heure de course, soit une moyenne de 42,2 km/h de moyenne depuis le départ de La Baule.

15h33

La longue ligne droite de l'arrivée


15h32

Ecart (Km 90)

Les Lotto-Soudal avec Thomas De Gendt en tête, ont pris les commandes du peloton et en quelques kilomètres, l'écart a diminué rapidement pour passer sous les 6 minutes après 90 km de course.


15h16

Ecart (Km 80)

L'écart est stabilisé à 7'00" entre les 4 fuyards et un peloton qui roule tranquillement.


15h10

Première Grande Boucle pour Anthony Perez

Passé professionnel en 2016, le Français Anthony Perez compte à son palmarès deux étapes du Tour de Luxembourg (3e étape en 2017, 4e étape en 2018). Il dispute cette année son premier Tour de France. La saison dernière, il avait terminé 80e de la Vuelta.

15h00

Van Avermaet : coureur complet


14h56

Incident sans conséquences pour Cavendish

14h47

Ecart (Km 60)

L'écart est légèrement descendu pour tourner autour des 7 minutes. Le peloton a accéléré un peu le rythme et se retrouve très allongé sur les routes de Loire-Atlantique.


14h43 139 km

Un peu de patience avant la Bretagne

Les coureurs ont encore 75 kilomètres à parcourir avant de pénétrer en Bretagne. Ce sera le cas lorsqu'ils arrivertont sur Redon (Île-et-Vilaine - 35).

14h42

Pronostic de Perez


14h42

Pronostic de Claeys


14h40

Le gars du coin : Bryan Coquard

Au lendemain du contre-la-montre par équipes, une première hiérarchie sera établie, et les pièges de la Vendée seront derrière les coureurs. Nous allons assister à une journée classique du début du Tour de France, sans gros risque de bordure. Dès que la course se sera engagée à l'intérieur des terres, le vent ne sera plus un problème. Bien sûr, des coureurs vont tenter l'échappée, mais ils n'ont aucune chance d'aller au bout. Surtout en début de Tour : tous les sprinteurs auront envie d'en gagner une. Sarzeau propose une belle arrivée, en léger faux-plat montant, au terme d'une longue ligne droite de 4 km. Au jeu des pronostics, je dirais Marcel Kittel.

14h35

Moyenne horaire

Les échappés ont parcouru 43,6 kilomètres sur la première heure de course.

14h32

Une journée avec Olivier Le Gac


14h29

Tour de Bretagne

C'est parti pour quatre jours en Bretagne, que le peloton atteindra à partir du kilomètre 131,5 en entrant dans le département d'Ile-et-Vilaine, puis très vite dans le Morbihan (km 134). Avec Sarzeau, Lorient, Quimper, Brest, Mûr-de-Bretagne et Fougères comme villes-étapes. Le Tour n'y avait pas séjourné aussi longtemps depuis 2011 et les étapes 3 à 6, avec escales à Redon, Lorient, Mûr-de-Bretagne, Carhaix, Cap Fréhel et Dinan.

14h28 150 km

Encore 150 kilomètres

Cela va faire une heure que le peloton a pris le départ de cette étape. Il reste 150 kilomètres à parcourir.

14h25

Petit cours d'histoire donné par la Quick-Step

14h20 155 km

BMC, Sky et Movistar en tête de peloton

Deux coureurs de l'équipe vainqueure hier du contre-la-montre par équipes mènent le train en tête de peloton. Ils sont suivi par l'équipe Sky et les Movistar. Le peloton est très étiré alors qu'il passe à Pont-Château, là où Jérôme Cousin (Direct Energie), a signé sa première licence.

14h18

Pont-Château

Pont-Château fut longtemps le fief du cyclo-cross en France et même au-delà (les Championnats du monde y furent organisés en 1989 et 2004). A la source de cet engouement, un homme, Jean-Yves Plaisance, originaire de la commune voisine de Drefféac, championne de France de la discipline en 1978 à Pont-Château puis entraineur national.

14h15

L'arrivée en vidéo


14h14

Arrangement à la BMC ?

Crédités du même temps après le contre-la-montre par équipes, Greg Van Avermaet et Tejay Van Garderen pourraient s'arranger afin que l'Américain récupère le Maillot Jaune de son équipier. Pour cela, il faudrait qu'il y ait une différence 68 places à l'arrivée à Sarzeau en cas de sprint massif ou un écart d'au moins une seconde.

14h09

Ecart stabilisé

Le peloton a décidé de maintenir l'écart avec les quatre échappés. Celui-ci devrait donc longtemps osciller autour de 7'30".

14h08

Château de la Bretesche


14h01

Deuxième Tour pour Van Keirsbulck

Très bons chez les jeunes (il a notamment remporté deux titres de champion de Belgique du contre-la-montre cadets), Guillaume Van Keirsbulck a débuté sa carrière professionnelle en 2011, chez Quick-Step. Il dispute aujourd'hui son deuxième Tour de France. En 2017, il avait terminé à la 147e place.

13h58

Ecart (Km 25)

La BMC a pris les commandes du peloton afin de stabiliser l'écart autour de 6, 7 minutes. Au Km 25, les quatre hommes de tête comptent 6'45" d'avance sur le peloton.


13h54

L'avis de Thierry Gouvenou

Nous arrivons à Sarzeau, nouvelle ville-étape dans l'histoire du Tour de France. Sarzeau, dont le maire est David Lappartient, président de l'UCI. Cette étape permettra de vérifier l'intérêt du nouveau système de bonifications institué cette année à l'occasion des 9 premières journées, soit 3,2 et 1 secondes au trois premiers sur un point de parcours appelé "Point bonus" en plus des bonifications de 10, 6 et 4 secondes attribuées à l'arrivée. Pour le reste, il faut s'attendre à un sprint. Et si le temps est avec nous, les images télévisées seront superbes sur le Golfe du Morbihan.

13h54 175 km

Le sprint puis la collation

Le sprint intermédiaire, situé à Derval, à 97,5 kilomètres de l'arrivée, sera suivi du ravitaillement deux kilomètres plus loin.

13h53

Une solution pour les étapes jouées d'avance ?

13h45

Côté paysages


13h45

Le match a commencé


13h44

Cinq minutes pour le quatuor

Aucun des quatre coureurs de tête ne pose de problème au classement général. Le peloton est plus à même de laisser filer. La chasse se fera plus tard.

13h42

L'étape du jour sur carte

13h38 186 km

L'équipe Sky en tête de peloton

C'est la formation de Christopher Froome qui s'est placée en tête de peloton et pour l'instant l'heure n'est pas à la chasse. L'écart dépasse désormais les trois minutes.

13h36

France - Belgique

En ce jour de demi-finale de Coupe du Monde entre la France et la Belgique, on retrouve dans l'échappée du jour, deux Français et deux Belges. Est-ce un hasard ou le match a déjà démarré ?

13h36

Déjà deux minutes

Les quatre hommes de tête possèdent déjà 2'18" d'avance. Reste à savoir combien de temps est prêt à accorder le peloton, très vigilant sur les deux premières étapes.

13h36

Dion Smith devrait conserver les Pois

Les quatre hommes de tête devraient s'affronter dans 130 kilomètres afin de glaner le seul point du classement de la montagne attribué aujourd'hui. Il y aura donc un troisième coureur à compter un point dans ce classement spécifique. Toutefois, Dion Smith (Wanty-Groupe Gobert) ne devrait pas abandonner sa tunique : il est mieux classé que chacun des échappés.

13h31

On approche de la minute d'écart

Le peloton a bien décidé de laisser filer les quatre hommes de tête. Ces derniers possèdent désormais 50" d'avance.

13h29

Première attaque

Dès le départ réel donné, plusieurs coureurs s'échappent. On retrouve deux coureurs de la formation Cofidis, Anthony Perez et Dimitri Claeys, Un Direct Energie, Jérôme Cousin et un Wanty, G. Van Keirsbulck.


13h27 194 km

départ

Départ réel !

C'est parti pour cette quatrième étape ! Le départ réel a été retardé en raison d'une chute de Marcus Burghardt (Bora-Hansgrohe). Arrivée prévue à Sarzeau aux alentours de 18h00 !

13h27 194 km

Cofidis veut se montrer


13h31

Happy birthday

13h30

30

il y a 30 ans, le 3 juillet 1988, était érigé à la Baule, le premier village-départ de l'histoire du Tour, devenu depuis une institution. Ce jour-là, Jacques Goddet, son emblématique directeur, qui venait de renoncer à sa fonction, n'en avait pas donné le départ pour la première fois depuis 1947.

13h22

La Pointe du Croisic


13h20

D'une région à une autre

13h10

Nouvelle chance pour Démare ?


13h09

13h07

Départ fictif

Le départ fictif vient d'être donné par l'avenue des Floralies. Les 174 coureurs encore en course vont traverser la Baule avant que le départ réel soit donné à 13h25 sur la D774.


13h06

Départ imminent


13h00

Prévisions horaires


12h59

Le profil de l'étape


12h56

L'étape du jour


12h55

Bienvenue

Bienvenue sur notre site pour suivre en direct commenté, la 4e étape de ce Tour de France 2018, qui nous conduira de la Baule à Sarzeau après 195 km de course à travers la Loire-Atlantique, l'Ille et Vilaine et le Morbihan. Le départ sera donné 13h25.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération

Le coureur à suivre

En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.