En direct. Tour de France : 1e étape (201 Km)

Noirmoutier - Fontenay-le-Comte

rafraîchir la page
16h33

A demain

Rendez-vous demain pour la 2e étape de ce Tour de France 2018. Les 176 coureurs partiront du Mouilleron-Saint-Germain pour rejoindre la Roche-sur-Yon après 182,5 km de course. Le départ sera donné à 13h10.

16h12

MAILLOT A POIS

Kévin Ledanois (Fortuneo) a pris le seul point en jeu pour le GP de la Montagne et endosse le maillot à pois de meilleur grimpeur.


16h06

MAILLOT BLANC

Pour sa première participation à une étape du Tour, Fernando Gaviria (Quick Step) s'impose et prend pratiquement tous les maillots. Il endosse donc aussi le Maillot Blanc de Meilleur jeune. Il devance Dylan Groenewegen (Lotto NL-Jumbo, à 10") et Thomas Boudat (Direct Energie, à 10").


16h01

MAILLOT VERT

Le Colombien Fernando Gaviria, s'empare du Maillot Vert du classement par points en remportant l'étape. Il s'était classé aussi 4e du sprint intermédiaire au Km 119,5 et récolté 13 points. Au général, avec 63 points, il devance Peter Sagan (Bora, 37 points) et Kittel (Katusha, 24 points).

15h55

MAILLOT JAUNE

En remportant au sprint la 1ère étape à Fontenay-le-Comte, Le Colombien Fernando Gaviria (Quick Step) s'empare du Maillot Jaune de leader du Tour de France 2018. Au général, il devance Peter Sagan (Bora, à 4") et Kittel (Katusha, à 6").

15h40

Attardés

Porte, Froome, A.Yates, Rolland, Pozzovivo et Ten Dam figurent dans un groupe retardé à 51" du vainqueur. Un peu plus loin, on trouve N.Quintana à 1'15", T.Martin à 2'00, Villermoz à 2'16", Kwiatkowski à 2'24", Gallopin à 3'02" et Démare à 6'23".

15h36

Top 10

1. GAVIRIA Fernando (QUICK - STEP FLOORS)
2. SAGAN Peter (BORA - HANSGROHE)
3. KITTEL Marcel (TEAM KATUSHA ALPECIN)
4. KRISTOFF Alexander (UAE TEAM EMIRATES)
5. LAPORTE Christophe (COFIDIS SOLUTIONS CREDITS)
6. GROENEWEGEN Dylan (TEAM LOTTO NL - JUMBO)
7. MATTHEWS Michael (TEAM SUNWEB)
8. DEGENKOLB John (TREK - SEGAFREDO)
9. FUGLSANG Jakob (ASTANA PRO TEAM)
10. MAJKA Rafal (BORA - HANSGROHE)

15h35

arrivée

Victoire de Gaviria au sprint

Le Colombien Gaviria (Quick Step) s'impose devant Sagan (Bora) et Kittel (Katusha).


15h34

Flamme rouge

Un petit groupe s'est détaché et passe sous la flamme rouge.


15h32

Crevaison pour Quintana

Crevaison pour Nairo Quintana (Movistar). Le Colombien va perdre beaucoup de temps.


15h29

Chute de Froome

Chute spectaculaire de Chris Froome dans un virage. Il a repris la course mais est légèrement décroché par rapport au peloton.

15h26

Prix de la Combativité

Yoann Offredo (Wanty) a été désigné, "coureur le plus combatif" du jour avec son échappée de 190 km en compagnie de Cousin et Ledanois.

15h25

Chute d'un coureur Sky

Bernal (Sky), le plus jeune du tour, a été éjecté sur le trottoir, la faute à un rétrécissement de la chaussée.

15h24

Jonction (Km 190)

Après 190 km d'échappée, les deux derniers hommes encore en tête, Offredo (Wanty) et Cousin (Direct Energie), sont repris par le peloton. Il reste une dizaine de kilomètres avant l'arrivée.

15h23

10km

Le peloton a perdu de nombreux éléments dans cette chute. On est à dix kilomètres de l'arrivée.

15h22

Chute à l'arrière du peloton !

Une chute à l'arrière du peloton ! Elle concerne entre autres, Arnaud Démarre, qui aura du mal à disputer le sprint final.

15h20

Point Bonus (Km 187,5)

Jérôme Cousin (Direct Energie) prend les 3" de bonus à Maillezais. Yoann Offredo (Wanty) récolte 2" et Oliver Naesen (AG2R), 1". D'après Thomas Voeckler, le coureur d'AG2R a juste voulu permettre à la voiture de son directeur sportif d'avoir une meilleure place pour l'étape de demain grâce à cette seconde récoltée.

15h16

Naesen contre-attaque

Le Belge Oliver Naesen (AG2R) sort du peloton à l'approche du point Bonus.


15h14

Sprint : Mode d'emploi


15h11

15h09 20 km

Le point à 20 km

Deux hommes sont toujours en tête : Yoann Offredo (Wanty-Groupe Gobert) et Jérôme Cousin (Direct Energie). Ils possèdent 30 secondes d'avance sur le peloton qui va se préparer pour le sprint. Pour rappel, il y aura le sprint bonus à négocier à 13,8 kilomètres de l'arrivée à Fontenay-le-Comte.

15h08

Nouvelle accération d'Offredo (Km 180)

Offredo (Wanty) tente un dernier baround d'honneur en essayant de fausser compagnie à ses deux camarades d'échappée. Il veut peut-être aussi se montrer le plus combatif et récupérer la récompense. Il est repris par Cousin (Direct Energie) alors que Ledanois rend la main.

15h08

Kevin Ledanois (Fortuneo) repris

Après son effort récompensé, Kevin Ledanois a laissé ses deux compagnons d'échappée filer tout en se relevant. Le voilà repris par le peloton.

15h05 23 km

Pour sprinter il faudra jouer placé

Si la dernière ligne droite de cette étape ne posera pas de problème (6,5m de large), il faudra être vigilant à 1,5 km du but et bien se placer puisqu'il y aura un virage à 90° sur la droite à négocier.

15h02

Côte de Vix (Km 173)

Kévin Ledanois (Fortuneo) passe en tête au sommet de la Côte de Vix, classée en 4e catégorie. Il prend le seul point en jeu et endossera le maillot à pois de meilleur grimpeur à Fontenay-le-Comte.


14h58

Offredo repris

Le trio est à nouveau ensemble juste avant le début de la Côte de Vix, longue de 700 mètres à 4,2% de moyenne.

14h57

L'écart proche de la minute

Alors qu'on approche des 30 derniers kilomètres de cette première étape, l'écart est tombé à près d'une minute (1'05"). Les trois hommes de tête ne s'entendent plus à l'avant, avec le point du classement de la montagne en ligne de mire.

14h56

Accélération d'Offredo (Km 169)

Yoann Offredo (Wanty) fausse compagnie à ses deux compagnons d'échappée à 3 km de la Côte de Vix qui décidera du premier porteur du maillot à pois du meilleur grimpeur de ce Tour de France 2018.


14h54 33 km

Le peloton s'organise

Plusieurs équipes se regroupent à l'avant du peloton. On peut voir les Quick Step, les Movistar, les Sky et la Groupama-FDJ.


14h50

La nouveauté : le point bonus


14h45

Une difficulté minime avant l'emballement final

À 28 kilomètres de l'arrivée se présentera la seule difficulté du jour, la côte de Vix. Un passage de 700m à 4,2% de moyenne qui attribuera un point au classement de la montagne à celui qui franchira l'obstacle en premier.

14h42

Ecart (Km 158)

Le peloton commence à s'organiser même s'il n'a pas encore démarré la poursuite. Il compte encore plus de 1'30" de retard sur les trois échappés.


14h40

Match Cavendish - Kittel


14h37

Problème mécanique pour Degenkolb

Nouveau problème mécanique pour l'Allemand John Degenkolb. C'est la 3e fois durant cette étape que le sprinteur Trek-Segafredo fait appel à ses mécaniciens. Cette fois, il a changé de vélo.

14h36

Une victoire d'étape, ça rapporte !

Les dotations sur le Tour de France permettent notamment au vainqueur d'étape d'empocher 11 000 euros (5 500 pour le deuxième). Une victoire sur le Tour de France rapporte 500 000 euros tandis que porter le maillot jaune 24 heure permet d'empocher 500 euros.

14h33

Ecart (Km 150)

A 50 kilomètres de Fontenay-le-Comte, l'échappée compte encore 1'30" d'avance sur un peloton qui n'a pas encore enclenché la poursuite et la préparation du sprint final.


14h28

Cousin est arrivé en confiance

Après un intermède de deux saisons chez Cofidis (2016 et 2017), Jérôme COusin est revenu "à la maison" chez Direct Energie. Il avait effectué ses débuts professionnels chez Bouygues Telecom, ancien sponsor de l'équipe dirigée par Jean-René Bernaudeau, en 2009. Cette année, Cousin arrive sur le tour avec une victoire d'étape sur Paris-Nice en poche (5e étape). S'il est sur le Tour en équipier pour épauler Lilian Calmejane, il tentera de faire mieux que lors de ses deux précédentes participations (156e en 2013, 121e en 2016).

14h20

Le style d'Offredo

Membre de l'échappée, Yoann Offredo s'est confié à letour.fr avant le départ de l'étape : « Bien sûr que je vais essayer d'aller dans les échappées. Je ne suis pas un grand sprinter, je ne suis pas un grand grimpeur. Que puis-je faire d'autre ? Je veux me mettre en évidence, donner le sourire aux gens. Et ma façon de le faire est de m'échapper comme je l'ai fait l'an dernier avec Phinney pour mon premier Tour. »

14h18

Moyenne

Offredo, Cousin et Ledanois ont parcouru 45,4km dans la troisième heure de course. La moyenne horaire s'élève à 44,9km/h depuis le départ de Noirmoutier.

14h12

Gaviria comme Cancellara ?

Fernando Gaviria espère s'imposer au sprint pour son tout premier jour sur les routes du Tour de France. Le dernier coureur à avoir réussi à s'imposer lors de son premier jour de participation ? Fabian Cancellara en 2004.

14h11

Porteurs du Maillot Jaune

Des coureurs de 24 nations différentes ont déjà porté le Maillot Jaune du Tour de France. Si la Grande-Bretagne et l'Italie ont eu cet honneur l'an passé, les autres attendent de revivre ce moment depuis 2016 (Belgique et Slovaquie), 2015 (Allemagne, Suisse et Australie), 2014 (France), 2013 (Afrique du Sud), 2011 (Luxembourg et Norvège), 2010 (Espagne), 2007 (Danemark), 2006 (Etats-Unis et Ukraine), 2003 (Colombie), 1999 (Estonie), 1995 (Russie), 1990 (Canada), 1989 (Portugal et Pays-Bas), 1987 (Irlande et Pologne). Mais il faut remonter à 1931 pour retrouver le dernier (et unique) leader autrichien du Tour de France : Max Bulla.

14h07

Encore une vue imprenable sur la Vendée

13h59

Classement sprint intermédiaire (Km 119,5)

1 COUSIN, Jérome (DIRECT ENERGIE) : 20 pts
2 LEDANOIS, Kevin (TEAM FORTUNEO - SAMSIC) : 17 pts
3 OFFREDO, Yoann (WANTY - GROUPE GOBERT) : 15 pts
4 GAVIRIA RENDON, Fernando (QUICK - STEP FLOORS) : 13 pts
5 GREIPEL, André (LOTTO SOUDAL) : 11 pts
6 DEMARE, Arnaud (GROUPAMA - FDJ) : 10 pts
7 BODNAR, Maciej (BORA - HANSGROHE) : 9 pts
8 Cavendish, Mark (TEAM DIMENSION DATA) : 8 pts
9 URAN, Rigoberto (TEAM EF EDUCATION FIRST - DRAPAC) : 7 pts
10 KRISTOFF, Alexander (UAE TEAM EMIRATES) : 6 pts
11 PASQUALON, Andrea (WANTY - GROUPE GOBERT) : 5 pts
12 KITTEL, Marcel TEAM KATUSHA ALPECIN 4 pts
13 RICHEZE, Ariel Maximiliano (QUICK - STEP FLOORS) : 3 pts
14 ZABEL , Rick (TEAM KATUSHA ALPECIN) : 2 pts
15 BURGHARDT, Marcus (BORA - HANSGROHE) : 1 pt

13h54

Gaviria règle le peloton

A près de deux minutes de l'échappée, le Colombien Gaviria (Quick Step) prend la 4e place du sprint intermédiaire. Il devance Greipel, Démare et Bodnar.

13h49

Sprint intermédiaire (Km 119,5)

Jérôme Cousin (Direct Energie) passe en tête du sprint intermédiaire situé au Km 119,5 à la Tranche-sur-Mer. Il devance Ledanois (Fortuneo) et Offredo (Wanty).


13h52

Offredo, pour oublier les mauvais coups

Pensionnaire de la FDJ entre 2007 et 2016, Yoann Offredo a quitté la formation française pour Wanty-Groupe Gobert. Récemment condamné pour des faits de coups et blessure après une altercation avec un automobiliste, le spécialiste des classique n'a plus brillé depuis 2011 et une belle 7e place du Milan-San Remo. Il avait participé l'année dernière pour la première fois au Tour de France, achevé à la 110e place. Il dispute cette année le troisième Grand Tour de sa carrière (il avait abandonné sur la Vuelta 2010).

13h50

Maillot Tricolore

Depuis le début de la décennie en cours, c'est la troisième fois que le maillot de champion de France n'est pas dans le peloton du Tour puisqu'Anthony Roux n'était que remplaçant dans l'effectif de Groupama-FDJ, après 2012 (Nacer Bouhanni n'avait pas été retenu par Marc Madiot) et 2015 (Steven Tronet courait à Auber 93, équipe continentale non éligible pour le Tour de France). Il y aura beaucoup plus de champions nationaux en action le 28 juillet entre Saint-Pé-sur-Nivelle et Espelette si les seize engagés titrés contre la montre restent en course !

13h45

Craddock à terre

Lawson Craddock (Education First Drapac) a mal négocié son ravitaillement et a chuté. Il a pu reprendre la route.


13h43

Champions nationaux

En attendant la distribution des premiers maillots distinctifs à Fontenay-le-Comte, ville-étape inédite sur le parcours du Tour de France, six coureurs seront reconnaissables à leur tunique de champion national, toute fraîche pour la plupart d'entre eux : Yves Lampaert (Belgique, Quick Step Floors), Gorka Izagirre (Espagne, Bahrain-Merida), Michal Kwiatkowski (Pologne, Sky), Lukas Pöstlberger (Autriche, Bora-Hansgrohe), Daryl Impey (Afrique du Sud, Mitchelton-Scott) et Bob Jungels (Luxembourg, Quick Step Floors). Le champion de Slovaquie est également dans le peloton mais il s'agit de Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et il porte, pour la troisième année consécutive et moins jusqu'à fin septembre, le maillot irisé de champion du monde. Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) arbore le blanc étoilé de bleu en sa qualité de champion d'Europe, titre qu'il remettra en jeu le 12 août à Glasgow.

13h40

Nationalités du peloton

30 nations sont représentées dans ce peloton : France (35 coureurs, soit 19,9%), Belgique (19), Pays-Bas (14), Espagne et Italie (13), Australie et Allemagne (11), Colombie (6), Grande-Bretagne, Pologne, Etats-Unis et Danemark (5), Nouvelle-Zélande et Suisse (4), Afrique du Sud, Norvège et Autriche (3), Croatie, Estonie, Russie et Slovénie (2), Costa Rica, Irlande, Luxembourg, Argentine, Slovaquie, Kazakhstan, Suède, Ethiopie, Lettonie (1).

13h33 94 km

Un peloton vigilant mais tranquille

Aucune équipe ne s'est décidé pour l'heure à assumer la chasse. Les équipiers se relaient aux avant-poste pour maintenir le tempo même si l'équipe Sky a souvent été vue en tête de groupe.

13h31

Objectif : Maillot à pois

Benoît Genauzeau, directeur sportif de Direct Energie, a déclaré : « C'était notre intention d'avoir un coureur à l'avant pour prolonger le plaisir que nous ressentons depuis l'ouverture des opérations du Grand Départ en Vendée. Jérôme Cousin était pressenti pour aller en échappée. Le but, c'est le maillot à pois, mais le scénario n'est pas celui espéré. Le peloton ne court aucun risque. J'espère qu'à l'occasion du ravitaillement, il laissera un peu d'air à l'échappée. »

13h29

La ligne d'arrivée


13h27 98 km

Participations

Le Français Sylvain Chavanel (Direct Energie) dispute son 18e et dernier Tour de France. Il est le coureur qui compte le plus grand nombre de participations à la Grande Boucle.


13h20

Ecart (Km 100)

L'écart s'est stabilisé sur les derniers kilomètres. Alors que le peloton s'était rapproché à près de deux minutes du trio de tête, il a finalement ralenti le rythme pour laisser de nouveau un écart autour de 2'30" à 100 km de l'arrivée.

13h16

Moyenne

Les trois hommes de tête ont parcouru 43,2km dans la deuxième heure de course. La moyenne horaire est dès lors de 44,7km/h.


13h13

28 pour le maillot blanc

28 coureurs du peloton, dont Kevin Ledanois, avaient moins de 25 ans au 1er janvier 2018. Ils se disputeront donc le maillot blanc du meilleur jeune. Egan Bernal (Sky) est cette année le plus jeune coureur en lice, à seulement 21 ans.

13h08

Affaire Froome : Notes salées

L'affaire du contrôle antidopage de Chris Froome, qui s'est soldée par une décision en faveur du Britannique, a coûté 255.800 euros à l'Union cycliste internationale. La procédure déclenchée après le contrôle effectué lors de la Vuelta en septembre dernier a été bouclée lundi dernier par l'UCI qui s'est basée sur les conclusions de l'Agence mondiale antidopage (AMA), l'autorité suprême en la matière. Selon des chiffres publiés dans divers médias, l'addition se serait élevée pour le camp du coureur de l'équipe Sky à quelque sept millions d'euros.

13h10

Le port des Sables

13h00

Le peloton maîtrise l'allure

Les trois échappés du jour n'auront pas droit à plus de trois minutes d'avance aujourd'hui. Le peloton maintient son rythme et les 2'20" d'écart.

12h50

12h40

L'écart remonte (Km 70)

Alors qu'il s'était réduit à 2'20" au Km 60, l'écart est remonté proche des 3 minutes au Km 70. Le peloton gère tranquillement la distance avec le trio de tête.

12h38

Kevin Ledanois s'occupe comme il le peut

12h40

Les Régionaux

Si Kevin Ledanois est l'enfant du pays, Jérôme Cousin est un proche voisin, originaire de Nantes. Tous deux ont couru dans la même équipe junior du Team U Nantes-Atlantique après avoir couru en cadets, le premier au VC St-Jean-de-Monts et le second à l'US Pontchâteau, des clubs réputés dans les Pays de la Loire. Cousin a suivi sa formation au Vendée U et couru pour Cofidis avant de revenir au bercail chez Direct Energie l'an passé, Ledanois a terminé la sienne au CC Nogent-sur-Oise avant de passer pro chez Bretagne-Séché Environnement, ancienne appellation de Fortuneo-Samsic, en 2015, année où il a été sacré champion du monde U23 sur route à Richmond (Etats-Unis).

12h32 138 km

L'écart diminue

Etonnamment, l'écart est tombé sous les trois minutes. Le trio de tête souffre ou le peloton a décidé de réduire l'écart ?

12h32

6

La Tour de France a célébré ce 7 juillet le 6e Grand Départ depuis la Vendée.

12h18 148 km

Les échappés à Saint-Gilles-Croix-de-Vie

La station balnéaire vendéenne a pour particularité d'être scindée en deux par un bras de mer, la Vie. D'un côté Saint-Gilles, de l'autre Croix-de-Vie. Deux églises, et cinq jours de marché répartis (2 côté Croix-de-Vie, 3 côté Saint-Gilles). La ville propose même un marché nocturne pendant l'été.

12h18

Moyenne

Les trois hommes de tête ont parcouru 46,79 km lors de la première heure de course.


12h16

Les pronostics


12h12

Ecart (Km 47)

Alors que le trio de tête a parcouru presque 50 kilomètres, l'écart a plutôt tendance à baisser légèrement. Il n'est plus que de 3'30" après le passage dans Saint-Hilaire-de-Riez.

12h12

Ecart (Km 47)

Alors que le trio de tête a parcouru presque 50 kilomètres, l'écart a plutôt tendance à baisser légèrement. Il n'est plus que de 3'30" après le passage dans Saint-Hilaire-de-Riez.

12h12

Saint-Hilaire-de-Riez (km 47)

Le 2 juillet 1975, lors de la 6e étape, sur le circuit du domaine de Merlin-Plage sur la commune de Saint-Hilaire-de-Riez, Eddy Merckx s'adjuge le chrono de 16 kilomètres et s'empare du Maillot Jaune qu'il portera 10 jours. Mais lors de la 15e étape, il est victime d'une défaillance vers Pra-Loup, et le Tour bascule en faveur de Bernard Thévenet. Le Cannibale, déjà quintuple vainqueur, ne gagnera plus jamais la Grande Boucle.

11h58

11h57

Le peloton contrôle

Le peloton, emmené par les Quick Step et les Sky, stabilise l'écart juste en-dessous des 4 minutes après 40 kilomètres de course dans la région vendéenne et sous un magnifique soleil.

11h43

Ecart stabilisé

L'écart s'est stabilisé depuis plusieurs kilomètres autour des quatre minutes. Voilà qui ne sera peut-être même pas suffisant pour se disputer dans 150 kilomètres le seul point de la montagne mis en jeu aujourd'hui.


11h42

L'avis de Thierry Gouvenou

Une étape en ligne ou un contre-la-montre ? La question s'est posée. Mais comme nous l'expliquons depuis plusieurs années, le Tour doit surprendre et innover. Après le chrono de l'an dernier qui avait favorisé Geraint Thomas, nous avons choisi de tracer une étape en ligne, avec l'idée qu'elle soit favorable aux sprinteurs. Pour autant, cela ne veut pas dire que cette étape sera simple ! Le périple dans le Marais poitevin s'annonce très nerveux, et s'il y a un peu de vent, j'imagine des bordures à la sortie de la Tranche-sur-Mer. Les sprinteurs auront intérêt à ne pas quitter les premiers rangs.

11h37

Une vue magnifique

11h33

Ecart (Km 17)

L'écart monte encore légèrement entre le trio de tête et un peloton très calme. Après 17 km de course, l'écart est proche des 4 minutes.

11h33 183 km

Le peloton sur le pont

Près de quatre minutes après les échappés du jour, le peloton traverse à son tour le pont de Noirmoutier.

11h32

8e départ

C'est la huitième fois que le Tour de France prend son envol d'une île. La première, c'était en Irlande, voici 20 ans (1998). Depuis, il y a eu Noirmoutier (2005), puis les grands départs en Angleterre (2007 et 2014), au passage du Gois (2011), en Corse (2013) et depuis le Mont-Saint-Michel (2016).

11h24 190 km

Trois minutes

Les trois hommes de tête ont désormais trois minutes d'avance. Ils ne vont pas tarder à s'engager sur le pont de Noirmoutier afin de revenir sur la terre ferme.

11h22 192 km

Le vent peut-il changer la physionomie de course ?

Un léger vent va accompagner les coureurs tout au long de la journée. S'il se maintient autour des 10km/h, cela devrait être sans conséquence. S'il devait en revanche se lever, cela pourrait donner des idées à certaines équipes, qui pourraient alors tenter des coups de bordures.

11h20

Les 3 premiers attaquants du TDF 2018


11h16

L'écart grimpe

Les trois hommes de tête ont rapidement creusé l'écart et comptent désormais 1'11" d'avance. Le peloton va vraisemblablement laisser filer et l'avance des fuyard devrait être conséquente.

11h11

Première échappée

Trois hommes sortent du peloton dès le départ réel donné. Il s'agit de Kévin Ledanois (Fortuneo) , Yoann Offredo (Wanty) et Jérôme Cousin (Direct Energie)

11h10

départ

Départ réel !

Le peloton a franchi le kilomètre 0 ! C'est parti pour ce Tour de France 2018 !

11h06

Des conditions estivales

Le soleil va accompagner les coureurs jusqu'à Fontenay-le-Comte. Il fera près de 30°C sur l'arrivée tandis que les coureurs ont pris le départ par 26°C et un ciel complètement dégagé. Gare au coup de chaud dès cette première étape.

11h04

Bon Tour à tous !

11h03

Favoris du jour

Qui sera l'heureux lauréat ? L'Allemand Marcel Kittel avait dominé les sprints à cinq reprises l'an passé, le Néerlandais Dylan Groenewegen avait conclu victorieusement à Paris. Tous deux sont en lice, tout comme le Slovaque Peter Sagan, champion du monde en titre, le Français Arnaud Démare (vainqueur à Vittel en 2017), l'Allemand André Greipel, le Britannique Mark Cavendish et le Colombien Fernando Gaviria, débutant très attendu.

11h00

Départ fictif !

Le départ fictif vient d'être donné ! Les coureurs vont rouler un peu plus de 5 kilomètres afin de rallier le départ réel, prévu à 11h10.


11h00

Le départ fictif donné à 11h00

10h59

1ère étape

Du départ de Noirmoutier-en-l'île à l'arrivée à Fontenay-le-Comte, la première étape du Tour traverse samedi la Vendée jusqu'au déboulé attendu des sprinteurs au terme des 201 kilomètres. Le parcours longe le littoral, par Saint-Jean-de-Monts et les Sables d'Olonne, jusqu'au sprint intermédiaire de La Tranche-sur-Mer. Il oblique ensuite à l'intérieur des terres, à quelque 80 kilomètres de l'arrivée, pour passer par le Marais Poitevin.

"Cela peut être très nerveux. Les sprinteurs auront intérêt à ne pas quitter les premiers rangs", avertit le directeur de course Thierry Gouvenou qui s'attend toutefois à un sprint majestueux sur la longue ligne droite finale de 750 mètres.

Le vainqueur est assuré, par le jeu des bonifications (10, 6 et 4 sec aux trois premiers) de décrocher le premier maillot jaune du Tour. Même si le nouveau "point bonus", situé dans le final à 13,5 kilomètres de l'arrivée, dispense lui aussi des bonifications en temps aux trois premiers (3, 2 et 1 sec).

10h55

22 équipes, 176 coureurs

Cette année, 22 équipes sont engagées et comportent 8 coureurs chacune (soit 176 coureurs au total). AG2R-LaMondiale, Fortuneo-Samsic, Groupama-FDJ, Direct Energie et Cofidis sont les quatre formations qui représenteront la France.

10h52

Bienvenue

Bonjour à toutes et à tous, bienvenue sur notre site pour suivre en direct commenté cette première étape du Tour de France 2018. C'est parti pour trois semaines de compétition, qui débutent par un départ depuis Noirmoutier et une première journée longue de 201 kilomètres. Arrivée au sprint attendue à Fontenay-le-Comte aux alentours de 16h00.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération

Le coureur à suivre

En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.