Le Tour sera-t-il bleu ?
issu du journal
...
Cyclisme

Où en sont les Français à un mois du Tour de France ?

Ils visent le général, un maillot distinctif ou une étape. À moins d'un mois du grand départ de Vendée, les principaux coureurs français sont dans les starting-blocks ou face à leurs interrogations.

Ils visent le général, un maillot distinctif ou une étape. À moins d'un mois du grand départ de Vendée, les principaux coureurs français sont dans les starting-blocks ou face à leurs interrogations.

S'il fallait déterminer des chapeaux, comme pour le tirage au sort de la Coupe du monde de football, on répartirait les six têtes d'affiche du cyclisme français en trois groupes. Romain Bardet et Julian Alaphilippe figureraient les têtes de série. Ils déroulent leur saison sans imprévu et affichent aujourd'hui un niveau de forme conforme aux attentes. Il ne leur reste plus qu'à régler quelques détails, lustrer leur préparation et affûter leur moral.

Arnaud Démare serait dans le deuxième chapeau. Le Picard n'a levé les bras qu'une seule fois cette saison mais a aussi obtenu quelques résultats significatifs. Les trois autres, Warren Barguil, Nacer Bouhanni et Thibaut Pinot, suscitent plus de questions qu'ils n'offrent de garanties. La présence même des deux derniers s'écrit encore en pointillés...

Bardet (presque) au point

L'état de forme

Romain Bardet a réussi son Dauphiné (3e) et démontre, au fil des ans, une fiabilité accrue à l'approche du Tour. «J'ai terminé la course bien mieux que je ne l'avais débutée, souligne-t-il. Je ne sors pas trop fatigué de ce Dauphiné. Quand on finit sur une pente ascendante cela laisse présager de belles choses.» Évoluant déjà à un niveau élevé, Bardet estime disposer encore d'une marge de progression d'ici le départ de l'épreuve. Le comportement de son équipe a été «remarquable» dans les Alpes. Et, après quelques réglages, son binôme avec Pierre Latour (7e du Dauphiné, son troisième top 10 dans les courses à étapes du World Tour en 2018) devrait être très efficace en juillet.

L'approche du Tour

Pas de Championnat de France pour la troisième année de suite. Romain Bardet ne courra plus d'ici le Tour. Il est actuellement dans les Alpes pour reconnaître les cols (il était dans les Pyrénées en mai) avant de «prendre du bon temps en famille dans mes volcans d'Auvergne, au calme, pour arriver frais sur le Tour».

Un stage destiné à travailler le contre-la-montre par équipes et renforcer la cohésion des...

Pour lire la suite, découvrez notre offre spéciale

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

gagnez avec la France du 1er au 30 juin 2018

à chaque victoire des Bleus,
1€ en moins sur votre abonnement !*

j'en profite

* voir conditions

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.