Sagan n'a pas bougé
issu du journal
...
Peter Sagan (avec le maillot arc-en-ciel de Champion du monde) n'est pas parvenu à s'imposer. (Stéphane Mantey / L'Equipe)
Cyclisme Milan-San Remo

Milan-San Remo : Peter Sagan n'a pas bougé

Le champion du monde avait décidé d'attendre le sprint et de marquer Michal Kwiatkowski. Il ne semblait pas vraiment mécontent de la victoire de Vincenzo Nibali.

Le champion du monde avait décidé d'attendre le sprint et de marquer Michal Kwiatkowski. Il ne semblait pas vraiment mécontent de la victoire de Vincenzo Nibali.

Peter Sagan a souvent répété qu'il préférait le panache à la victoire. Et cette semaine, il ne s'était pas privé de dire tout le bien qu'il pensait du succès de Michal Kwiatkowski, lequel lui avait sucé la roue arrière jusqu'au noyau, l'an passé, avant de le devancer d'un boyau sur la via Roma. «Je n'aurais pas aimé gagner comme ça», avait ronronné le Slovaque avec ce petit sourire en coin et ce haussement d'épaules qui appuie toujours ses bons mots. Samedi, le champion du monde s'est fendu d'une nouvelle sentence, et il faut absolument la mettre en balance avec la précédente pour en peser tout le sens : «Nibali était le seul à montrer qu'il avait des couilles aujourd'hui.»

Pour découvrir la suite choisissez votre offre

Vous avez souscrit à l'offre Pack 10 articles

Abonnement à L'Équipe

nouveau format « la numérique »
avant-premières et contenus exclusifs
nouveau prix : 9,99€/mois

J'en profite

1 mois offert puis 9,99€/mois
sans engagement

Il vous reste :
- articles à utiliser

Débloquer cet article
Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.