Cyclisme Armée de terre

Une solution pour chaque coureur de l'équipe de l'Armée de terre

Les présidents de la FFC et de la LNC ont trouvé un accord mardi lors d'une rencontre avec la ministre des Armées.

Cyclisme sur route - Gilles Simon - Les coureurs de l'Armée de terre engagés sur l'Etoile de Bessèges l'an dernier. (E.Garnier/L'Equipe)

Les coureurs de l'Armée de terre engagés sur l'Etoile de Bessèges l'an dernier. (E.Garnier/L'Equipe)

Michel Callot, le président de la Fédération (FFC), et Marc Madiot, son homologue à la Ligue professionnelle (LNC), ont rencontré mardi soir Florence Parly, la ministre des Armées, pour trouver une solution au sort des coureurs laissés pour compte après le retrait de l'équipe professionnelle de l'Armée de terre.

Une convention sera prochainement signée entre l'Armée, d'une part, et les clubs amateurs et les équipes professionnelles, de l'autre. Ces derniers pourront recruter un ou des coureurs de l'ancienne formation Continental, et l'Armée continuera à les payer. La FFC disposera d'une douzaine de contrats de sportifs de haut niveau financés de cette manière (dont un pour le pistard François Pervis).

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.