Tour de France

Romain Bardet «pas dans un grand jour»

A Mende, le premier Français du classement général a perdu des secondes sur les quatre coureurs qui le précèdent.

Cyclisme sur route - Cyclisme sur route - Romain Bardet a confié à l'arrivée être «très fatigué». (F.Mons/L'Equipe)

Romain Bardet a confié à l'arrivée être «très fatigué». (F.Mons/L'Equipe)

Romain Bardet est quelqu'un de constant, d'analytique. Mais sa voix, quand il a été interrogé par France TV à l'arrivée à Mende, trahissait ce dimanche une certaine lassitude. «Vivement les Pyrénées», a lâché l'Auvergnat, lui-même lâché par ceux qui le devancent au classement général dans la côte de la Croix Neuve. Le leader d'AG2R La Mondiale, qui a concédé qu'il «n'était pas dans une grande journée», a franchi la ligne au 36e rang, loin de sa troisième place au même endroit il y a trois ans derrière Stephen Cummings et Thibaut Pinot.

Il a concédé 22 secondes au quatrième du général, Primoz Roglic, et 14 au trio de tête composé de Geraint Thomas, Chris Froome et Tom Dumoulin, alors que les AG2R s'étaient lancés dans l'étape avec l'espoir que «Romain puisse prendre du temps à certains de ses adversaires», a expliqué Vincent Lavenu. «On s'était fait un plan très ambitieux mais la course ne s'est pas déroulée dans un sens favorable à Romain. Ça a été une course de côte», a ajouté le manager. Plutôt que de rouler à bloc derrière les échappés, le peloton les a laissés prendre du champ, sans forcer, laissant les favoris se livrer dans la montée finale. «C'était brutal», a constaté un Bardet «très fatigué».

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.