Cyclisme

Philippe Gilbert rêve de gagner chacun des cinq Monuments

Déjà vainqueur de trois des cinq Monuments cyclistes, Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) «rêve» de compléter son palmarès en 2018, et visera donc Milan-San Remo et Paris-Roubaix.

Cyclisme sur route - GILBERT Philippe (BEL) - Philippe Gilbert est trs ambitieux pour la saison 2018. (B.Bade/L'Equipe)

Philippe Gilbert est trs ambitieux pour la saison 2018. (B.Bade/L'Equipe)

Sacré sur le Tour des Flandres (2017), Liège-Bastogne-Liège (2011) et le Tour de Lombardie (2009, 2010), Philippe Gilbert (35 ans) ne se cache plus : il veut gagner les deux derniers Monuments qui manquent à son incroyable palmarès, Milan-San Remo et Paris-Roubaix. Il en a même fait un slogan : «Strive for Five» (se battre pour les cinq). «C'est une grande motivation pour moi. Même si c'est un rêve un peu fou, cela me semble possible», a déclaré le Belge lors de la conférence de rentrée de Quick-Step Floors.

S'il a déjà décroché deux podiums sur la Primavera (2008, 2011), Gilbert sera quasiment un débutant sur l'Enfer du Nord, auquel il n'a participé qu'une seule fois, il y a onze ans (52e). «C'est difficile d'imaginer que je pourrai y jouer la gagne, mais j'ai envie de gagner en expérience sur cette course vraiment spéciale, relativise le spécialiste des classiques. Je suis réaliste et mesure à quel point ce défi est ardu. Mais je le sais aussi réalisable. J'ai accompli plus de la moitié du chemin en gagnant en Lombardie, à Liège et sur le Tour des Flandres. J'aimerais désormais compléter la série...» 

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.