Bien-être

Les algues alimentaires, nos alliées santé par excellence

Encore méconnues du grand public, les algues alimentaires sont devenues l'un des péchés mignons des végétaliens. Figurez-vous qu'elles ont de nombreux bienfaits ! Présentation avec Nicolas Aubineau, diététicien-nutritionniste.

Tous sports - Bien-être -

Consommées à l'origine dans les pays asiatiques, les algues ont fait leur apparition dans nos assiettes tardivement. Et pourtant, ces plantes d'eau douce ou d'eau salée ont de véritables bienfaits pour notre santé. Tour d'horizon avec Nicolas Aubineau, diététicien-nutritionniste.

Les algues alimentaires : c'est quoi ?

À la croisée de traditions culinaires qui se véhiculent dans le monde entier, les algues alimentaires, végétaux terrestres les plus anciens, se retrouvent beaucoup dans la zone Nord-Ouest de la France, particulièrement en Bretagne. À consommer crues, cuites ou encore séchées, ces algues ont l'avantage d'être 100% végétales et peu caloriques.

De différentes couleurs, ces « légumes de la mer » forment plusieurs familles : les rouges, les vertes, les brunes et les jaunes. Les plus connues sont la spiruline, la salicorne, le wakamé, le kombu, la varech et la laitue de mer. Véritables variantes dans votre alimentation, les algues alimentaires peuvent remplacer tout apport d'origine animale par sa forte teneur en protéines. À titre d'exemple, le spiruline contient 70% de protéines. « C'est un équivalent au niveau protéique pour les végétaliens (qui ne mangent pas de viande) », glisse le spécialiste.

Leurs bienfaits

« Pour 100 g d'algues, il faut compter environ 200 à 250 calories ». Ces algues ont un apport nutritionnel très intéressant et sont très complètes. « Au niveau micro-nutritionnel, elles contiennent des minéraux et des oligo-éléments mais aussi toutes sortes de vitamines : A, D, E, K ». Liposoluble, la vitamine A sera transformée en bêta-carotène au moment de la digestion d'éléments végétaux et va jouer un rôle important dans la vision et la croissance des os tout en permettant la régulation du système immunitaire.

Le pouvoir anti-oxydant des algues alimentaires est assez remarquable, notamment de par leur teneur en vitamines. « Les algues ont un effet protecteur : les antioxydants permettent de protéger les cellules des agressions externes et internes comme le stress par exemple ». Leur pouvoir anti-oxydant est donc pertinent et recherché par les individus : ils empêchent l'action des radicaux libres dans l'organisme et ont des effets anti-inflammatoires, anti-plaquettaires et vasodilatateurs.

Un ingrédient de choix dans vos assiettes !

« Il y a aussi du magnésium, qui est intéressant pour la décontraction musculaire et du calcium pour l'entretien de l'équilibre ostéo-articulaire. Chez le sportif, le potassium et le sodium présents dans les algues sont intéressants pour reconstruire les pertes liées à la sudation ». Très consommées par les personnes qui ont une alimentation restrictive afin de varier leurs menus, elles sont aussi connues pour être intégrées dans les sushis.

En salade, en tartare assaisonné d'ail ou d'huile d'olive ou en guise d'accompagnement, les algues semblent être de bons amis chez le sportif avant l'effort. Mais on ne va pas se le cacher, le goût et la texture peuvent vous faire reculer ! Très iodées et gélatineuses, les algues permettent néanmoins « de repousser la fatigue musculaire et de permettre aux cellules d'être plus résistantes à la charge de l'effort. Cela permettra de rallonger l'effort dans le temps et l'intensité . D'ailleurs, des boissons énergétiques à base de spiruline sont très appréciées par les sportifs ! ». Après l'effort, la spiruline peut aussi servir à « reconstituer rapidement les cellules musculaires lésées ». 

Quelles précautions ?

Comme tout aliment, il ne faut pas en abuser. Étant donné qu'elles proviennent d'eau salée, il faut être vigilant à ce que leur concentration en iode ne soit pas trop élevée. « Les personnes qui ont des problèmes de thyroïde doivent être vigilantes. Ceux qui suivent des régimes pauvres en vitamine K, notamment, et qui ont été opérés du coeur au niveau des valves cardiaques doivent aussi faire attention ». L'essentiel est de ne pas en faire une alimentation monotone. « La notion de variété permet de moyenner les apports », conclut le spécialiste.

Où se les procurer ?

Si la Bretagne est le premier producteur français d'algues alimentaires, vous pourrez en trouver partout en France mais pas n'importe où. Certaines grandes surfaces s'y mettent mais la plupart des points de vente sont les magasins bio et les boutiques asiatiques.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.