La chaîne L'Équipe, la première chaîne 100% sport, 100% gratuite
Biathlon CM (Femmes)

Oberhof : les Françaises remportent le relais

L'équipe française, composée d'Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier, Célia Aymonier et Justine Braisaz, a remporté le relais d'Oberhof, dimanche. Les Bleues ont devancé les Allemandes et les Suédoises.

Les Bleues ont dompté le vent, le brouillard et leurs adversaires. Dans des conditions particulièrement difficiles, le relais français s'est imposé à Oberhof (1h12'42''40) devant les Allemandes, qui évoluaient à domicile (+32''40), et les Suédoises (+48''20). Sans Marie Dorin Habert, présente lors de la troisième place obtenue sur le premier relais de la saison, Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier, Célia Aymonier et Justine Braisaz ont été très solides sur les skis et ont limité la casse devant les cibles dans une course où il y a eu énormément de ratés.

Deuxième relayeuse française, Anaïs Chevalier a ainsi été en grande difficulté sur son tir couché (trois pioches et un tour de pénalité). Mais elle a fait le travail ensuite sur les skis pour ne pas laisser les Italiennes s'envoler. Derrière elle, Célia Aymonier a brillé sur le couché (5/5) mais a tremblé au debout (trois pioches). A côté d'elle, la concurrente italienne a, elle, complètement craqué et c'est l'Allemagne, pourtant très loin du compte après le premier relais (+1'28''10), qui a pris la tête de la course.

«On en avait besoin»

A la bagarre avec Maren Hammerschmidt dans les derniers tours, Justine Braisaz a gagné la bataille psychologique lors du tir debout. Elle a manqué des cibles. Mais sa concurrente est allée tourner sur l'anneau de pénalité offrant une avance confortable et la victoire à la Française. C'est la première victoire des Bleues en relais depuis 2016. L'an passé, les Allemandes avaient tout raflé. Dimanche, elles étaient privées de Laura Dahlmeier qui se préservait en vue de la prochaine étape de la Coupe du monde.

Justine Braisaz, qui fêtait sa deuxième victoire de la saison, savourait en fin de course : «C'est tout aussi bon qu'une victoire individuelle. Cela fait deux ans qu'on n'était pas sur la plus haute marche. C'était une belle bataille et ça fait très plaisir à toute l'équipe. On en avait besoin. On court après un résultat, on sait qu'on a le potentiel mais ça fait du bien de concrétiser. C'est que de l'énergie positive même si ça n'assure rien derrière. Le biathlon c'est comme en amour, il faut se réinventer tous les jours».

La course en vidéo

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.