Biathlon CM

Marie Dorin : «Cette course m'a fait du bien»

Anaïs Chevalier, Marie Dorin-Habert, Chloé Chevalier et Célia Aymonier ont pris la neuvième place du relais de Ruhpolding. Les réactions tricolores étaient partagées.

Biathlon - Marc Ventouillac - Les Bleues ont pris la neuvième place du relais, ce samedi. (F.Mons/L'Equipe)

Les Bleues ont pris la neuvième place du relais, ce samedi. (F.Mons/L'Equipe)

Marie Dorin (neuvième du relais avec les Bleues) : «Cette course m'a fait du bien. J'ai moins subi. Ce n'est pas facile de rester à l'hôtel et de ne pas courir, regarder les autres et rester motivée quand même. Ça m'a fait du bien de me sentir capable de plus gérer ma course et de ne pas faire comme dans certaines courses où je subissais à la même vitesse tout le temps, où j'étais incapable d'accélérer sur certaines portions ou de suivre certaines personnes. Là, j'étais contente.»

Anaïs Chevalier : «Je suis satisfaite de ce que j'ai fait. Il y a une balle qui m'échappe au debout, mais ce n'est pas grave. Il m'en a manqué un petit peu sur le dernier tour, à la relance là-haut pour rattraper la Suissesse. Ça reste une bonne course qui me remet en confiance et qui me permet de valider que je suis capable d'assurer le premier relais et ça fait du bien.»

Chloé Chevalier : «J'étais impatiente de faire ce relais, j'étais très stressée ce matin. Je me suis mis dans ma bulle, j'ai fait mon truc. Au tir debout, je suis montée sur mon tapis, j'étais déterminée, j'avais envie. Tout s'est déroulé parfaitement, je n'ai pas pensé au fait que ça pouvait jouer la tête de la course. Après le dernier tir, quand je remets les bâtons, je me précipite un peu. Je me suis rendue compte que j'étais en tête dans la dernière boucle et j'ai dit « Ouah ! ». Je suis super contente. Il m'en manquait un petit peu sur les skis aujourd'hui, mais bon, il y a beaucoup de positif.»

Célia Aymonier : «Sur le debout, j'ai l'impression d'arriver lucide, d'arriver bien, mais je pense que je lâche les balles un peu trop tôt. C'est l'envie de tirer, d'essayer de faire un tir rapide, enchaîné, d'être un peu plus offensive. Je l'ai peut-être été trop et pas assez bien synchronisée, pas assez posée. Je ne sais pas. C'est difficile : ça fait 7 jours que j'ai mal au dos, que je galère. Le tir c'est compliqué parce que je n'arrive pas à prendre des positions qui sont correctes. Ça allait beaucoup mieux aujourd'hui, je n'ai pas eu de douleurs durant le tir, par contre il y a une grosse perte de confiance et ça, c'est difficile. J'en ai un peu marre de louper toutes mes courses, d'être sans réussite. Je ne comprends pas pourquoi ça ne veut pas le faire, c'est compliqué. A moi de savoir redonner un peu d'âme à ce que je fais.»

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.