Basket NBA

Toronto perd Kyle Lowry mais résiste à Brooklyn

Malmené par Brooklyn, Toronto s'en est remis à DeMar DeRozan (35 points) dans une fin de match à suspense (114-113, a.p.) lundi, au Barclays Center.

Basket - NBA - DeRozan (au centre de la photo) et les Raptors viennent de gagner cinq matches d'affilée. (Brad Penner/Reuters)

DeRozan (au centre de la photo) et les Raptors viennent de gagner cinq matches d'affilée. (Brad Penner/Reuters)

Il faudra sans doute un miracle pour que Brooklyn ne se qualifie pour les play-offs, mais la franchise new-yorkaise se plaît à jouer les poils à gratter à l'Est cette saison : après avoir battu Cleveland, Washington (deux fois) et embêté Boston (deux défaites de trois et deux points), les Nets ont poussé Toronto en prolongation (113-114) lundi, au Barclays Center.

Les Raptors ont laissé fondre une avance de 10 points dans les cinq dernières minutes avant de voir Kyle Lowry, incapable de se relever seul après une chute impressionnante au rebond, les quitter prématurément à moins de deux minutes de la fin de la prolongation. Les deux équipes étaient alors à égalité (111-111), et les Canadiens auraient pu perdre pied sans leur «général», dixit DeMar DeRozan, mais ils ont finalement su trouver les ressources pour sortir vainqueurs d'un match au scénario haletant.

Élu joueur de la semaine pour la troisième fois de la saison après son show contre Milwaukee (52 points, un record pour lui et pour sa franchise), DeRozan, encore bouillant (35 points), a scellé la victoire de son équipe à 26 secondes du terme de la partie, alors que Spencer Dinwiddie, auteur de la meilleure performance offensive de sa jeune carrière (31 points), venait de redonner deux points d'avance aux Nets en pénétration. Deuxièmes à l'Est, les Raptors viennent d'aligner cinq succès. Ils recevront Cleveland et Golden State, les deux derniers finalistes (et champions), en fin de semaine.

Fin de série pour Antetokounmpo

Après 28 matches d'affilée à 20 points ou plus, le phénomène grec Giannis Antetokounmpo s'est fait plus discret (17 points, 7 rebonds, 3 passes, 2 interceptions) sur le parquet d'Indiana (96-109). Les Pacers, qui ont de nouveau pu compter sur un excellent Domantas Sabonis (17 points, 10 rebonds et 3 passes en 24 minutes), sont les derniers qualifiés virtuels pour les play-offs à l'Est. Milwaukee est sixième.
tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.