Basket NBA

Toronto domine Milwaukee avec 52 points de DeMar DeRozan

DeMar DeRozan a battu le record de points marqués (52) pour les Toronto Raptors lors de la victoire en prolongation sur les Milwaukee Bucks (131-127).

Basket - Basket - Milwaukee n'a rien pu faire pour arrêter DeMar DeRozan. (Reuters)

Milwaukee n'a rien pu faire pour arrêter DeMar DeRozan. (Reuters)

DeMar DeRozan a débuté l'année 2018 avec l'une des meilleures performances de sa carrière, permettant aux Toronto Raptors de se défaire des Milwaukee Bucks au terme d'un match acharné et d'une prolongation (131-127). Adroit de loin (5 sur 9 à trois points), parfait derrière la ligne de lancer-franc (13 sur 13), DeRozan a marqué 52 points pour établir un nouveau record de la franchise canadienne. Il devance désormais Vince Carter et Terrence Ross qui avaient marqué 51 points, respectivement en 2000 et 2014.

«C'est une nouvelle année et on voulait la débuter par une victoire. Notre état d'esprit, c'est d'être plus agressifs», a apprécié DeRozan à la fin du match. L'agressivité, l'arrière des Raptors en a fait preuve dès les premiers minutes. Dans le quart temps initial, dont il a joué l'intégralité, il a inscrit 21 points (7 sur 9 au tir), dont les neuf premiers du match, donnant le rythme pour son équipe.

La 12e à domicile

Il a aussi répondu présent dans la prolongation, terminant meilleur marqueur lors de ces cinq minutes supplémentaires avec huit points. C'est aussi lui qui a assuré la victoire des Raptors à six secondes de la fin en réussissant ses deux lancers-francs pour porter le score à 131-127 et anéantir les derniers espoirs des Bucks. Mais DeRozan ne n'est pas contenté de marquer puisqu'il a terminé meilleur passeur des Raptors (8 passes décisives auxquelles il a ajouté 5 rebonds). Face à lui, malgré une soirée où il a approché le triple-double (26 points, 9 rebonds, 7 passes décisives), Giannis Antetokounmpo n'a pu que constater les dégâts.

Ce résultat permet à Toronto d'enregistrer une douzième victoire consécutive dans sa salle de l'Air Canada Centre. « L'énergie ici est incroyable, a salué DeRozan. Chaque soir, le public nous porte et c'est une des raisons principales de notre série actuelle.» Les Raptors n'ont perdu qu'une seule fois à domicile de toute la saison mais devront se déplacer lors des trois prochaines rencontres.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.