Basket NBA

Les Spurs de Tony Parker se promènent face aux Nuggets

Avec Tony Parker à la mène de son équipe-type, San Antonio a livré une petite démonstration de force à domicile face aux Nuggets (112-80). Les Wizards de Ian Mahinmi ont eu besoin d'une prolongation pour dominer Brooklyn (119-113).

Basket - NBA - Tony Parker n'a pas eu besoin de jouer plus de 20 minutes. (NBA/Getty Images)

Tony Parker n'a pas eu besoin de jouer plus de 20 minutes. (NBA/Getty Images)

Entre les blessés et les mises au repos forcées, San Antonio n'a pas souvent pu compter sur l'intégralité de ses titulaires. Face à Denver, Gregg Popovich a ainsi pu aligner son cinq-type (Parker, Green, Leonard, Aldridge, Gasol) pour la sixième fois seulement cette saison. Et les Nuggets en ont vite fait les frais. Dépassés dans le premier (32-16) et le dernier quart-temps (30-11), ils ont quitté le Texas avec une jolie valise (112-80). «C'était bon d'avoir tout le monde, pour une fois», a concédé Green, de retour après une absence de dix matches.

Tony Parker, lui, est réglé comme une horloge suisse depuis le début de l'année : il ne joue qu'un match sur deux, et une vingtaine de minutes à peine à chaque fois. Contre Denver, le vétéran a ainsi fait son apparition au début de chacun des trois premiers quart-temps, avant d'aller se rasseoir avec le sentiment du devoir accompli : 5 points (2/3), 5 passes, et zéro perte de balle. En sortie de banc, Joffrey Lauvergne s'est brièvement montré, ne ratant aucun tir (4 points à 2/2) en 10 minutes de jeu.

Mahinmi discret, Batum battu

Très en vue hier, Ian Mahinmi s'est lui beaucoup moins illustré. Les Wizards ont pourtant joué une prolongation contre Brooklyn (119-113), mais le pivot français n'y a pas pris part, se contentant de brefs passages (15mn au total) sans éclat. Gêné comme souvent par les fautes (5), il n'a marqué qu'un point (0/2) et pris 6 rebonds. Et si l'équipe de la capitale a gagné, John Wall ne s'en est pas satisfait, estimant que les siens devaient «faire encore beaucoup mieux».

A l'inverse, malgré la défaite des Hornets contre Oklahoma City (101-91), Nicolas Batum a fait preuve d'optimisme. «Si on reste soudés comme nous l'avons fait ces deux dernières semaines, on peut être une vraie bonne équipe», a estimé l'ailier français, en délicatesse avec son shoot (4/13) mais toujours titulaire (34mn) et impactant, avec 12 points (2/7 à trois points), 3 rebonds et 2 passes. Russell Westbrook, passé près du triple-double (25/10/7), a permis au Thunder de mettre fin à une série de trois défaites.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.