Basket NBA

Les Celtics ont survécu à la réaction de LeBron James et mènent 2-0

Contenu lors du match 1 de la finale de Conférence Est qui oppose Cleveland à Boston, LeBron James a sorti un très gros match 2 mardi soir (42 pts, 10 rbds, 12 pds). Les Celtics se sont néanmoins imposés (107-94) et mènent 2 à 0 dans la série.

Les Celtics se doutaient bien que LeBron James n'allait pas se contenter de seulement 15 points à chaque match de la série qui les oppose aux Cleveland Cavaliers en finale de Conférence 1. Après avoir muselé «LBJ», les hommes de Brad Stevens n'ont rien pu faire mardi soir, lors du match 2 disputé au TD Garden, pour empêcher le meilleur joueur de la Ligue de s'exprimer.

Remonté, LeBron James a encore livré un match incroyable, terminant la partie avec un triple double et 42 points claqués (16/29 au tir, 10 rbds, 12 pds). Seul problème de taille pour les visiteurs : à l'exception de Kevin Love (22 pts, 15 rbds), aucun autre joueur de la franchise n'a été capable de prendre le relais. Avec un collectif bien plus abouti, Boston s'est logiquement imposé (107-94) et mène désormais 2-0 avant de jouer les deux prochains matches dans l'Ohio.

0 Les Boston Celtics n'ont jamais perdu une série de play-offs après avoir mené 2-0.

Une première moitié de match maîtrisée, puis le gouffre

Dans le sillage de LeBron James, les Cavaliers ont cette fois-ci fait la course en tête pendant les deux premiers quart-temps. James a régalé dès la première période en claquant 21 points (soit la moitié de son total personnel), à 8/13 au tir et un excellent 4/7 à trois points. Un numéro de soliste qui a inspiré ses partenaires dans la foulée puisque Kevin Love et Kyle Korver ont combiné pour 18 points dans le deuxième quart (sur 28 pour Cleveland). Côté Celtics, la maladresse a longtemps empêché Jaylen Brown (23 pts) et consorts de prendre les commandes.

C'est sur un coup du sort que la physionomie de la rencontre a basculé : à 3'50 de la pause, Jayson Tatum (11 pts) a percuté LeBron James au niveau de la mâchoire et ce dernier a été obligé de rejoindre les vestiaires. Le staff médical lui a diagnostiqué une entorse du cou, ce qui ne l'a pas empêché de jouer le reste de la rencontre. La supertar des Cavs a néanmoins semblé beaucoup moins tranchante par la suite. Difficile de croire à une coïncidence lorsqu'il s'agit de constater qu'à partir de ce moment, les Celtics ont réduit l'écart pour finalement passer en tête en cours de troisième quart.

«Je ne vais pas en perdre le sommeil»

Interrogé sur sa blessure au cou, LeBron James s'est voulu rassurant en conférence de presse : «Ça va aller. Je ne vais pas en perdre le sommeil. On se donne et quand vous donnez tout, à la fin de la journée, c'est quelque chose que vous pouvez supporter. Ils ont fait ce qu'ils avaient à faire, c'est à dire protéger leur parquet, et désormais c'est à nous de le faire.»
5 LeBron James a atteint ou dépassé les 40 points pour la cinquième fois sur ces play-offs.

Incapables de soulager leur leader, les hommes de Tyronn Lue ont alors peu à peu sombré face à des Celtics toujours maladroits (40 sur 92 au tir, 43,5%), mais bien plus cohérents collectivement. Brown a endossé le rôle de leader offensif, bien accompagné par cinq compères (Morris, Horford, Tatum et Rozier) qui ont franchi la barre des dix points dans le match. Boston a infligé un cinglant 59-39 sur les 24 dernières minutes de la partie, de quoi remporter sans trop de problème ce match 2 et filer à Cleveland sans pression. Au contraire : remporter un match chez les Cavaliers rapprocherait un peu plus Boston des Finales. LeBron James et les siens, qui vont avoir trois jours de coupure, savent qu'ils n'auront pas le droit à l'erreur samedi.

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.