Basket NBA

La nuit des Frenchies : Evan Fournier n'a pas suffi

Evan Fournier et Frank Ntilikina ont été battus lundi soir, contrairement à Timothé Luwawu-Cabarrot et Ian Mahinmi.

Basket - NBA - Evan Fournier en attaque cette nuit à Oakland. (N.Graham/NBA/Getty Images)

Evan Fournier en attaque cette nuit à Oakland. (N.Graham/NBA/Getty Images)

ILS ONT PERDU

«On perd de dix points, c'est ça ? Ce n'est pas si mal», a constaté Evan Fournier. On peut avoir une angoisse maladive de la défaite et rester lucide. Perdre dans la salle des ogres de Golden State (110-100) est logique pour toute équipe de NBA. Gêné par le choix des Warriors de changer sur les écrans, le Français a eu moins d'opportunités que d'habitude (10 tirs contre 14 en moyenne), même s'il les a plutôt bien utilisées (16 points à 50%, 2 rebonds, 2 passes en 31 minutes).

Autre Français battu, avec New York face à Cleveland (101-104), Frank Ntilikina a néanmoins fait preuve de son habituelle habileté défensive avec 6 interceptions en 24 minutes, en plus de ses 7 points à 2/5, 3 rebonds, 2 passes décisives (et 3 balles perdues). Il a surtout plu à beaucoup en ne baissant pas les yeux devant un LeBron James sûr de sa force. «Il est comme ça, c'est un compétiteur. A l'échauffement, il fait face aussi devant tout le monde», a apprécié son coéquipier Courtney Lee.

ILS ONT GAGNÉ

Petite rechute en terme d'adresse pour Timothé Luwawu-Cabarrot sur le parquet des Clippers avec un 1/6 aux tirs, dont 0/4 à trois points, pour 4 points et 2 rebonds en 18 minutes. Mais Philadelphie a gagné à Los Angeles (109-105) et il a tout de même été le remplaçant le plus utilisé de son équipe avec TJ McConnell.

Les soirées se suivent et se ressemblent pour Ian Mahinmi (2 points à 1/2), qui a encore commis trop de fautes, 4 en 13 minutes. Mais pour ce temps de jeu, il faut aussi signaler un nombre de rebonds très important (9 dont 3 offensifs), plus que lors des quatre matches précédents cumulés (8) !

ILS N'ONT PAS JOUÉ

Les absents du soir se nommaient Rudy Gobert (Utah), Alexis Ajinca (New Orleans) et Joakim Noah (New York). Ce dernier est pourtant de nouveau disponible mais l'entraîneur Jeff Hornacek ne sais pas quand (ou si ?) il le réintégrera à sa rotation.

Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération