Basket Justice

L'ancien joueur NBA Kermit Washington condamné à six ans de prison

Coupable d'avoir détourné les fonds destinés à l'une de ses associations caritatives, Kermit Washington (66 ans) devra aussi s'acquitter de 970 000 dollars de dommages et intérêts.

Basket - NBA - Washington devra passer six ans derrière les barreaux. ( Joe Murphy /Getty Images)

Washington devra passer six ans derrière les barreaux. ( Joe Murphy /Getty Images)

Accusé d'usurpation d'identité et de fausse déclaration dans le cadre d'une affaire de détournement de fonds, l'ancien joueur NBA Kermit Washington (66 ans) a été condamné à six ans de prison mardi.

La justice américaine reproche au cinquième choix de la draft 1973 d'avoir utilisé les dons destinés à l'une de ses associations caritatives («Project Contact Africa») pour faire du shopping, se payer des vacances ou financer les opérations de chirurgie esthétique de sa compagne. Il devra s'acquitter de 970 000 dollars de dommages et intérêts.

Washington, l'auteur du fameux «Punch»

Washington est célèbre pour avoir asséné un coup de poing d'une violence rare à Rudy Tomjanovich, à l'époque joueur des Rockets, lors d'une bagarre sur le parquet des Lakers en 1997. Le fameux «Punch» a constitué un tournant dans la manière de sanctionner ce genre d'incidents en NBA. Washington avait été suspendu 60 jours et avait dû payer une amende de 10 000 dollars. Les séquelles de l'altercation avaient contraint Tomjanovic à mettre un terme à sa carrière prématurément.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.