Basket NBA

Cinq All-Stars dans l'équipe type de la semaine

En têtes des votes du public pour le All-Star Game, Giannis Antetokounmpo côtoie LeBron James, Stephen Curry, DeMar DeRozan et Russell Westbrook dans notre équipe type de la semaine.

Basket - NBA - DeMar DeRozan a établi un nouveau record de points personnel (52) contre Milwaukee et son «Greek Freak» Giannis Antetokounmpo la semaine passée. (Benny Sieu/Reuters)

DeMar DeRozan a établi un nouveau record de points personnel (52) contre Milwaukee et son «Greek Freak» Giannis Antetokounmpo la semaine passée. (Benny Sieu/Reuters)

Stephen Curry (Golden State)

3 victoires - 0 défaite
35,3 points, 6,7 rebonds, 5,3 passes, 1,7 interception

Contraint au repos forcé durant la majeure partie du mois de décembre (cheville), Curry affiche une forme étincelante depuis qu'il a retrouvé les parquets il y a une dizaine de jours. Auteur de 38 points en à peine 26 minutes pour son retour, contre Memphis (141-128), le double MVP a mis au supplice la défense des Clippers (121-105) samedi : sans même jouer le dernier quart-temps, il a inscrit 45 points, convertissant notamment huit de ses 16 tentatives longue distance. Leaders à l'Ouest, les Warriors (32-8) n'ont plus perdu depuis qu'il a réintégré l'effectif. «Il est sur un nuage, a apprécié son entraîneur, Steve Kerr. Peut-être que cette pause (11 matches) lui a fait du bien. Il est incroyable.»

Russell Westbrook (Oklahoma City)

2 victoires – 1 défaite
25 points, 11,3 passes, 9,3 rebonds, 1,3 interception

C'est vrai, la défaite du Thunder à Phoenix (114-100) fait tâche après ses deux cartons offensifs à Los Angeles, contre les Lakers (133-96) puis les Clippers (127-117). Mais en signant son quatorzième triple-double de la saison (26 points, 11 passes, 10 rebonds), soit deux fois plus que n'importe quel autre joueur, Westbrook a fait sa part du boulot dans l'Arizona dimanche. Plus adroit depuis le début du mois de janvier (51,6%), le MVP en titre a donné au moins 10 passes décisives lors de huit de ses neuf derniers matches. Un bémol, tout de même : il vient de perdre 12 ballons en deux rencontres.

DeMar DeRozan (Toronto)

3 victoires - 0 défaite
35,7 points, 6 passes, 4,3 rebonds et 2 interceptions

Si les Raptors se sont installés à la deuxième place de la conférence Est, ils le doivent en grande partie à DeRozan, dont la semaine a été marquée par un nouveau record de points (52), personnel et pour sa franchise, établi contre Milwaukee (131-127 a.p.). Très adroit depuis trois matches (55,7%), l'ailier a largement amélioré son pourcentage à trois points (36,8% après 37 matches, contre 29,1% depuis le début de sa carrière) et brille aussi par sa polyvalence cette saison : il distribue en moyenne 4,9 passes décisives par match (un record), 6 depuis le début du mois de janvier. Les Raptors n'ont perdu que trois de leurs 19 derniers matches, à chaque fois avec un De Rozan à moins de 20 points.

LeBron James (Cleveland)

2 victoires – 1 défaite
25,3 points, 7,7 rebonds, 7,7 passes, 3,7 interceptions et 1 contre de moyenne

Après être rentrés bredouilles d'un road-trip de trois matches à l'Ouest, les Cavaliers ont enfin retrouvé Isaiah Thomas (hanche) et le chemin de la victoire (deux en trois matches). Fidèle à lui-même, «King» James était partout à Orlando samedi : 33 points (12/23, 4/7 à trois points), 10 rebonds, 9 passes, 1 contre et pas moins de 6 interceptions. Battu à Boston (88-102), son rival numéro un dans la course aux Finales NBA, Cleveland cherche encore la bonne formule, et l'incertitude qui règne autour du poste de meneur (Thomas ne joue pas les back-to-backs, Derrick Rose n'est pas encore revenu) ne lui facilite pas la tâche, mais James n'est pas du genre à s'inquiéter. Après tout, il n'a plus manqué une finale depuis 2010...

Giannis Antetokounmpo (Milwaukee)

2 victoires – 2 défaites
28,8 points (62,7%), 8,8 rebonds, 6 passes, 1,3 interception

Sixièmes à l'Est, les Bucks n'ont pas réglé leur problème dans la raquette (38,5 rebonds par match, la pire équipe dans ce secteur en NBA) et continuent d'alterner le bon et le moins bon, mais à défaut de battre les Raptors (deux défaites en cinq jours), ils ont envoyé un message fort à deux autres de leurs concurrents directs à l'Est la semaine dernière, Indiana (122-101) et surtout Washington (110-103). En têtes des votes du public pour le All-Star Game, le «Greek Freak» continue d'impressionner (34 points, 12 rebonds, 7 passes face aux Wizards) et n'est plus fâché avec son shoot, au contraire (62,7% en janvier).

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.