Athlé Championnat d'Europe

Les 6 rendez-vous à ne pas manquer à Berlin

Le championnats d'Europe d'athlétisme s'ouvrent ce lundi après-midi par des qualifications et des séries. Dès mardi, les premières médailles tomberont. On a sélectionné pour vous les épreuves à ne manquer sous aucun prétexte.

Athlétisme - Championnats d'Europe - Jimmy Vicaut, prétendant au titre sur 100 m. ( JP.Durand/ L'Equipe)

Jimmy Vicaut, prétendant au titre sur 100 m. ( JP.Durand/ L'Equipe)

Les finales du 100m (F&H) : mardi 7 août (21h30 et 21h50)

Les finales du 100m constituent toujours un événement majeur de toute compétition d'athlétisme. Mais cette année, elles pourraient bien avoir une saveur toute particulière pour le clan français, qui peut rêver d'un doublé hommes-femmes. Avec un chrono de 9''91 réalisé au meeting de Paris, Jimmy Vicaut est co-leader des bilans européens, à trois centièmes de la MPM. Il devrait batailler avec le Britannique Zharnel Hugues pour l'or.

Du côté des femmes, la France possède deux réelles chances de médailles avec la championne nationale, Carolle Zahi (4e performeuse européenne, 11''01), et Orlan Ombissa-Dzangue (5e, 11"06). Si la Britannique Dina Asher-Smith semble intouchable pour le titre, elles ferrailleront avec la Suissesse Mujinga Kambundji et la Néerlandaise Dafne Schippers pour le podium.

Décathlon hommes : début le mardi 7 août (9h30), fin le mercredi 8 août (21h35)

Kevin Mayer est la seule chance française de faire tomber un record du monde sur ces championnats d'Europe. Le décathlonien est en forme et a le record du monde d'Ashton Eaton dans le viseur (9045 points). Débarrassé de la pression du résultat qu'il pouvait avoir l'année dernière avant son titre mondial, il a préparé sereinement ses championnats d'Europe. L'or est à portée de main, et seul un zéro pointé dans l'une des disciplines - comme ça avait failli être le cas l'an dernier à Londres à la perche - semble pouvoir l'en lui priver. Seulement, l'absence de réelle concurrence pourrait lui être préjudiciable dans la quête du record du monde.

400m haies hommes : jeudi 9 août (20h15)

Ce pourrait bien être LA star de ces championnats d'Europe. A 22 ans, Karsten Warholm est la nouvelle pépite du 400m haies. Le Norvégien et en tête des bilans européens et a signé un chrono canon à la Ligue de diamant de Londres (47"65). A tel point qu'il lorgne sur le record d'Europe de la discipline, toujours détenu par Stéphane Diagana (47"37). Warholm est également engagé sur le tour de piste, où il pourrait très bien monter sur le podium. A noter que sur le 400m haies, le Français Ludvy Vaillant (3e performeur européen, 48"76) est en lice pour une médaille.

Karsten Warholm ( A.Mounic/ L'Equipe)
Karsten Warholm ( A.Mounic/ L'Equipe)

110m haies : vendredi 10 août (21h35)

Sergey Shubenkov est en très grande forme. Le 2 juillet, à Szekesfehervar, il battu son record personnel et signé la meilleure performance mondiale de l'année avec un chrono de 12"92. C'est peu dire que le record d'Europe du 110m haies, possession du Britannique Colin Jackson depuis 1993 (12"92), est en grand danger. Et le record du monde d'Aries Merritt (12"80) ? Il semble encore un peu loin, mais avec des conditions favorables, le Russe, qui courra sous drapeau neutre, peut s'en approcher. Derrière, Pascal Martinot-Lagarde, 3e performeur européen de l'année (13''20) semble être la meilleure chance française de ramener une médaille (Aurel Manga et Garfield Darien participent également).

Hauteur femmes : vendredi 10 août (19h22)

Mariya Lasitskene va-t-elle s'emparer du record du monde de la hauteur, détenu depuis plus de 30 ans par la Bulgare Stefka Kostadinova (2,09 m) ? La Russe s'en est approchée en 2017 (2,06 m) et si ses performances sont légèrement en deçà cette année, elle reste d'une régularité extraordinaire et l'incontestable n°1 mondiale (2,04 m). L'intérêt du concours aurait par conséquent pu se restreindre à sa quête du record. Mais le meeting de Londres a redonné un peu de piment à la discipline. L'Italienne Elena Vallortigara a poussé Lasitskene dans ses retranchements en battant son record personnel de six centimètres (2,02 m). Si elle maintient ce niveau de performance, elle pourrait bien titiller de nouveau la championne du monde. La Bulgare Mirela Demireva, qui a franchi 2 mètres cette année, pourrait s'immiscer dans le duel annoncé.

Perche hommes : dimanche 12 août (19h10)

Disputé le dernier jour de compétition, le concours de la perche masculine pourrait bien être le dernier grand moment fort de ces championnats d'Europe. S'il est difficile de ne pas faire de Renaud Lavillenie, en tête des bilans européens (5,95 m), le favori de l'épreuve, le Français devra faire face à une concurrence très relevée. Son principal adversaire sera le Suédois Armand Duplantis, de 13 ans son cadet, qui le talonne de près (5,93 m) et qui l'a dominé au meeting Paris. Mais Lavillenie devra également se méfier du Russe Timur Morgunov et des Polonais Piotr Lisek et Pawel Wojciechowski, qui ont tout trois franchi 5,80 m cette saison.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.