Surf CT

Surf : les enjeux du Billabong Pipe Masters

Ultime manche du circuit pro, le Billabong Pipe Masters débute ce vendredi à Hawaii. Le titre mondial se jouera sur le North Shore d'Oahu, logiquement entre John John Florence et Gabriel Medina.

Surf - Surf - John John Florence, Gabriel Medina et Jordy Smith. (WSL/D.R)

John John Florence, Gabriel Medina et Jordy Smith. (WSL/D.R)

Quatre surfeurs pour le titre mondial

Alors que débute ce vendredi sur le North Shore d'Oahu le Billabong Pipe Masters, onzième et ultime manche du circuit pro, quatre surfeurs sont encore en lice pour la couronne mondiale. Le titre va se jouer entre John John Florence, Gabriel Medina, Jordy Smith et Julian Wilson. Au vu des points de chacun au classement mondial, il apparaît assez évident que la couronne se jouera surtout entre Florence (53 350 pts) et Medina (50 250 pts). Il faudrait en effet d'incroyables contre-performances de l'Hawaiien et du Brésilien pour que Smith (47 600 pts) et Wilson (45 200 pts) décrochent la timbale. Mais sait-on jamais...

Les scénarios pour le titre mondial

1. Si John John Florence va en finale, il décroche le titre mondial
2. Si Gabriel Medina gagne le Pipe Masters, il décrochera le titre mondial seulement si John John Florence ne fait pas mieux que 3e
3. Si John John Florence ne fait pas mieux que 9e, Gabriel Medina décrochera le titre avec une place en finale. Sinon, Jordy Smith décrochera le titre avec une victoire.
4. Si John John Florence termine 13e ou 25e, Gabriel Medina n'a besoin que d'une 5e place pour décrocher le titre, Jordy Smith d'une 2e place et Julian Wilson d'une victoire.

Leurs résultats lors du Billabong Pipe Masters de 2011 à 2016

John John Florence : 5e, 13e, 2e, 5e, 9e, 5e
Gabriel Medina : 5e, 9e, 13e, 2e, 2e, 13e
Jordy Smith : 13e, 13e, INJ, 25e, 13e, 5e
Julian Wilson : 13e, 13e, 5e, 1st, 13e, 13e

Les Français doivent se méfier

Une manche avant la fin, nos trois Français ne sont sûrs de rien. Avec une 16e place et 23 700 points, Michel Bourez est le moins en danger. Le Tahitien est un expert sur les vagues du North Shore, et il est quand même le tenant du titre de ce Pipe Masters. Pour sa première année dans l'élite, Joan Duru est pour l'instant 17e (23 400 pts). Le Landais a réussi à se relever d'un début de saison inquiétant en terme de résultats. Depuis Fidji, il est transfiguré. Et, comme dans les tubes il sait briller, ça devrait passer. A noter qu'il sera dans la même série que Kelly Slater, de retour après cinq mois d'absence. Dix-neuvième, Jérémy Florès - vainqueur de l'épreuve en 2010 - devra passer quelques tours pour être tranquille et rempiler. D'autant qu'il n'a cette fois pas le QS pour le sauver.

Michel Bourez a remporté le Billabong Pipe Masters 2016. (WSL/D.R)
Michel Bourez a remporté le Billabong Pipe Masters 2016. (WSL/D.R)

Les séries du 1er tour

1. Wilkinson (AUS), Florès (FRA), Andre (BRE)
2. Wright (AUS), Igarashi (USA), Kerr (AUS)
3. Wilson (AUS), Coffin (USA), Kennedy (AUS)
4. Smith (AFS), Durbidge (AUS), Ewing (AUS)
5. Medina (BRE), Pupo (BRE), TBD
6. Florence (HAW), Dantas (BRE), TBD
7. De Souza (BRE), Ibelli (BRE), Freestone (AUS)
8. Andino (USA), Duru (FRA), Slater (USA)
9. Toledo (BRE), Bourez (PYF), Lau (HAW)
10. Zietz (HAW), Buchan (AUS), Gouveia (BRE)
11. Parkinson (AUS), O'Leary (AUS), Fioravanti (ITA)
12. Fanning (AUS), Morais (POR), Ferreira (BRE)

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.