Surf CT Pipe Masters

Pipe Masters : Jérémy Florès assure, John John Florence et Kelly Slater régalent

Ultime manche du circuit pro, le Billabong Pipe Masters a débuté ce lundi sur le North Shore d'Oahu (Hawaii). Jérémy Florès, John John Florence, Jordy Smith et Kelly Slater se sont qualifiés pour le round 3. Michel Bourez, Joan Duru et Gabriel Medina ont rendez-vous en repêchage.

Surf - Surf - Jérémy Florès dans un tube à Backdoor. (WSL/D.R)

Jérémy Florès dans un tube à Backdoor. (WSL/D.R)

Les Français

Sur les trois Français en lice ce lundi lors du round 1 du Billabong Pipe Masters, seul un a tiré son épingle du jeu et s'est qualifié directement pour le round 3. Dans la série 1, Jérémy Florès a une nouvelle fois prouvé qu'il était un des meilleurs sur ce spot de Backdoor/Pipeline. Face à des adversaires (Jadson Andre et Matt Wilkinson) un peu timorés, le Réunionnais - vainqueur de l'épreuve en 2010 - a trouvé deux jolis petits tubes (5,67 et 4,50) sur un Backdoor qu'il affectionne tant.

Dans la série 8, Joan Duru a failli créer la sensation de la journée face à Kelly Slater, de retour à la compétition après cinq mois d'absence et une blessure au pied contractée en juillet à Jeffreys Bay. Le Landais s'est bien battu (un tube noté 7,23), mais le King a comme bien souvent eu le dernier mot. Kolohe Andino a, lui, fait de la figuration.

Tenant du titre, Michel Bourez a vécu un heat cauchemardesque, tout comme Filipe Toledo. Un vent on-shore venait alors de se lever et ni l'un ni l'autre n'a réussi à prendre une vague potable sur le plan d'eau ravagé. En bon local, Ezequiel Lau a trouvé deux petits tubes, ce qui lui a suffi pour passer au 3e tour.

Le titre mondial

Ce lundi, John John Florence s'est quelque peu rapproché encore davanatge d'un deuxième titre mondial après celui décroché l'an dernier. L'Hawaiien a remporté sa série avec toujours autant de facilité, avec notamment un tube bien profond sur Backdoor noté 7,17. Dusty Payne et Wiggolly Dantas ont regardé le maître.

John John Florence à Backdoor. (WSL/D.R)
John John Florence à Backdoor. (WSL/D.R)

Dans la série précédente, Gabriel Medina a fini 3e malgré un incroyable barrel (8,50) à Pipeline. Avec notamment un 9,93 sur cette même gauche, son voisin et ami de Maresias Miguel Pupo lui a volé la vedette. Lors du repêchage, le Brésilien ne devra pas se rater face au wildcard Dusty Payne s'il veut conserver un espoir pour le titre mondial.

A noter la grosse série de Jordy Smith, qui totalisa 16,57 (8,67 - 7,90) avec deux tubes monstrueux. Pourtant très en forme, Julian Wilson ne s'est pas qualifié. La faute à une interférence avec Stuart Kennedy. Il surfera contre Benji Brand au round 2.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.