Surf CT

Kelly Slater confirme qu'il sera de nouveau présent sur le World Tour en 2019

Interrogé ce lundi au micro de la World Surf League, le Floridien Kelly Slater (46 ans) a annoncé qu'il sera toujours sur le Championship Tour en 2019.

Surf - Frédéric Le Ruyet - Kelly Slater rempilera pour une nouvelle saison sur le Championship Tour en 2019. ( Jackson Van Kirk © WSL)

Kelly Slater rempilera pour une nouvelle saison sur le Championship Tour en 2019. ( Jackson Van Kirk © WSL)

Encore une saison supplémentaire. Voilà ce qu'a annoncé Kelly Slater, 46 ans, 11 fois champion du monde, ce lundi au micro de la World Surf League, alors que le Floridien effectue son retour à la compétition à Jeffreys Bay (Afrique du Sud) pour la sixième étape du CT 2018.

Après plusieurs mois d'absence liée à sa blessure au pied contractée un an plus tôt sur ce même spot de J-Bay, Kelly Slater est apparu décontracté et sans pression, au micro de la WSL. Battu pour son retour lors de sa première série de la compétition face à Kanoa Igarashi et Italo Ferreira, Slater était invité à commenter la série 10 du round 1, qui voyait s'affronter Adrian Buchan, Adriano de Souza et Yago Dora.

Interrogé par Ronnie Blakey sur l'annonce faite quelques heures plus tôt du départ à la retraite de Joel Parkinson à la fin de la saison, Slater a rebondi avec humour, d'abord, puis avec sérieux, ensuite, pour manifester son souhait d'effectuer une dernière année sur le Championship Tour en 2019. « Vous savez quoi ? Moi aussi j'ai une annonce à vous faire... C'est que je serai présent au round 2 (rires). Plus sérieusement, je crois que la décision de Parko est la bonne. J'ai longtemps réfléchi à prendre la même. Mon plan maintenant c'est de revenir en forme pour avril prochain pour entamer une nouvelle saison. Et la saison 2019 sera la dernière pour moi. »

Actuellement 36e du classement, Kelly Slater pourra bénéficier d'une wildcard de la WSL s'il ne fait pas partie des 22 premiers surfeurs en fin de saison, comme cela fut le cas lors de la transition entre la saison 2017 et 2018. Une manière de récompenser une carrière au palmarès impressionnant (11 titres de champion du monde, 54 victoires d'étapes). Une longévité rare dans le surf et plus largement dans le sport de haut niveau, quand on sait que la majorité des surfeurs s'arrêtent aux alentours de 35 ans, à l'image de Bede Durbidge (34 ans) et Josh Kerr (33 ans), Mick Fanning (37 ans), ou Joel Parkinson (37 ans).

Nul doute que Slater ne sera pas là pour faire de la figuration pour sa dernière année, et voudra aller chercher un douzième titre de champion du monde, à la lutte avec la nouvelle génération des John John Florence, Gabriel Medina, Julian Wilson ou encore Italo Ferreira.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.