Surf CT Gold Coast

Gold Coast : Julian Wilson vainqueur de la première épreuve de la saison

Julian Wilson a remporté ce jeudi le Quiksilver Pro Gold Coast, première manche du CT 2018. L'Australien s'est imposé en finale face à son compatriote Adrian Buchan. Michel Bourez finit 5e de l'épreuve.

Surf - Surf - Julian Wilson dans le tube à Kirra. (WSL/D.R)

Julian Wilson dans le tube à Kirra. (WSL/D.R)

C'est sur le mythique spot de Kirra, situé un peu plus au nord de Snapper Rocks, que ce Quiksilver Pro Gold Coast, première manche du circuit pro 2018, s'est magnifiquement achevé ce jeudi à Coolangatta (Australie). Face aux célèbres buildings lointains de Surfers Paradise, Julian Wilson s'est adjugé avec brio cette finale 100 % australienne face à Adrian Buchan (17,43 - 15,10).

Wilson a cogné le premier avec un tube monumentale, aussi épais que gras, qui lui a permis de récolter d'entrée un 9,93. A l'abri, il a rapidement mis combo "Ace" Buchan. Ce dernier a tout tenté pour refaire son retard et sortir de cette fâcheuse combinaison, lui qui est comme Wilson un des meilleurs tube-riders au monde. Mais il n'a jamais trouvé mieux qu'un tube à 8,60 (avec un back up à 6,50) tandis que Wilson a assuré le coup sur sa sixième vague avec un gros barrel noté 7,50.

Six mois après sa victoire à Tahiti, Julian Wilson a renoué avec le succès, lui qui a remporté la quatrième victoire de sa carrière sur le CT après Peniche en 2012, le Pipe Masters en 2014 et donc Teahupoo l'an passé. Cette première place tombe à pic pour l'Australien, dont la femme vient de donner naissance à une petite fille, il y a seulement quelques jours. Rappelons également que Wilson se remet d'une blessure à l'épaule, caractérisée par une rupture de l'articulation acromio-claviculaire, survenue fin janvier lors d'une chute à vélo. La victoire n'en est que plus belle.

«C'est un rêve d'enfant pour un surfeur de la Sunshine Coast que de remporter le Quiksilver Pro Gold Coast, a expliqué Wilson. C'est l'événement le plus proche de chez moi et voir cette compétition quand j'étais enfant m'a donné envie de faire partie du Tour. C'est très spécial de gagner ici. J'ai beaucoup appris sur moi au cours de cet événement, mais aussi à travers ma blessure et bien sûr l'arrivée de ma fille Olivia. Assister à la naissance de mon premier enfant m'a donné une force incroyable pour surmonter ma blessure. Ma femme m'a énormément inspirée et je la remercie pour cela.»

Adrian Buchan et Julian Wilson. (WSL/D.R)
Adrian Buchan et Julian Wilson. (WSL/D.R)

Avec ce succès, Wilson prend les commandes du classement mondial, devant Buchan et les deux rookies, l'Américain Griffin Colapinto et le Brésilien Tomas Hermes. Michel Bourez, qui a été stoppé en quarts par Colapinto - auteur d'un 10 -, est donc 5e. Jérémy Florès est 13e, Joan Duru 25e.

Dans le tableau féminin, la surfeuse de Santa Barbara Lakey Peterson a mystifié en finale l'Australienne Kelly Andrew (15,67 - 5,67). La Française Johanne Defay, qui a été éliminée lors du round 3, termine donc 9e de cette première manche. «Je ne sais quoi dire tellement je suis émue, a confié Peterson. J'ai l'impression d'avoir travaillé 7 ans pour remporter cette victoire. Y parvenir, c'est irréel, je suis tellement heureuse. Ça finit par te donner le bourdon quand tu ne gagnes rien. Le travail paie enfin. Le boulot que je fais depuis tout ce temps avec Mike [Parsons] nous fait à tous les deux un bien fou.»

Keely Andrew et Lakey Peterson. (WSL/D.R)
Keely Andrew et Lakey Peterson. (WSL/D.R)

La prochaine étape est prévue à Bells Beach, du 28 mars au 8 avril.

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.