Surf CT Pipe

Billabong Pipe Masters : Jérémy Florès vainqueur, John John Florence sacré champion du monde

Comme en 2010, Jérémy Florès a remporté le Billabong Pipe Masters, ce lundi sur le North Shore d'Oahu à Hawaii. Finaliste, John John Florence est sacré champion du monde pour la deuxième année d'affilée.

Surf - Surf - Jeremy Flores a remporté le Billabong Pipe Masters pour la deuxième fois. (WSL/D.R)

Jeremy Flores a remporté le Billabong Pipe Masters pour la deuxième fois. (WSL/D.R)

Il y a sept ans, Jérémy Florès triomphait à Hawaii lors du Pipe Masters après avoir arraché la victoire in extremis en éliminant Kelly Slater en demies puis en mystifiant Kieren Perrow lors de la finale. Ce lundi, sur le North Shore d'Oahu, le Français a remis ça en s'imposant lors de l'ultime manche de la saison, et par ailleurs la plus prestigieuse, en dominant John John Florence (16,23 - 16,16), devenu, lui, champion du monde pour la deuxième fois de sa carrière. Point commun à ces deux Pipe Masters, 2010 et 2017 ? Le spot de Backdoor et ses tubes d'1,50 mètre sur lesquels Florès excelle comme personne.

Jérémy Florès dans le tube à Backdoor. (WSL/D.R)
Jérémy Florès dans le tube à Backdoor. (WSL/D.R)

Jérémy Florès, qui succède à un autre Français (Michel Bourez) au palmarès de la compéttion hawaiienne, a remporté sur une de ses vagues préférées au monde la troisième victoire de sa carrière, après le Pipe Masters 2010 et le Tahiti Pro en 2015. Il aura décroché les deux plus belles manches du circuit pro, dont la plus prestigieuse à deux reprises, ce qui est un fait assez rare. Il entre donc dans la légende fermée du Pipe Masters. Il rejoint des surfeurs comme Gerry Lopez et Derek Ho, eux aussi vainqueurs deux fois à Hawaii. Malgré ses deux titres de champion du monde, John John Florence n'a toujours pas gagné le Pipe, sur le spot devant lequel il a grandi.

«Gagner les Pipe Masters contre John John Florence comme ça dans un Backdoor parfait, dans les dernières secondes, c'est la meilleure façon de gagner, a déclaré Florès. Je ne pouvais pas imaginer une plus belle façon de gagner ce Pipe Masters. Félicitations à tout le monde. Félicitations à John John (Florence) et Gabriel (Medina), ces gars sont à un autre niveau. Mon objectif était de regagner cette compétition, mais c'est fou, je suis tellement heureux.»

Cette victoire arrive après plusieurs années de hauts et de très bas. Mais le Réunionnais a toujours su se relever et conserver sa place dans l'élite, lui le caractériel qui a toujours eu l'honnêteté et le courage de dire tout haut ce que beaucoup de monde sur le crcuit pro pensent tout bas. Régulièrement lassé par ce nouveau milieu du surf "business", Jérémy Florès a prouvé qu'il avait encore de belles choses à accomplir, à 29 ans, et qu'il restait un des meilleurs et un des plus respectés sur le North Shore d'Oahu.

Dès le matin, "Jezza" a montré qu'il pouvait aller loin, que décrocher le Graal une deuxième fois était possible. Lors du round 4, il s'est qualifié directement pour les quarts en surclassant Gabriel Medina, le Brésilien en lice pour le titre qu'il dominera à nouveau et très largement justement en quarts (12,76 - 6,04). En demies, grâce à un tube presque parfait (9,37), il a écarté son pote et finaliste 2016 Kanoa Igarashi (12,20 - 11,33). En finale, alors qu'il vient de décrocher la couronne mondiale, John John Florence a plié face à Florès à... 20 secondes de la fin, exactement comme Perrow avait cédé en 2010. Le Français a retourné la situation sur la dernière vague de la série, un barrel incroyable noté 8,33 !

Florès a encore aidé "John John"

Si la victoire de Jérémy Florès est une petite surprise, le sacre de John John Florence était quelque peu attendu. L'Hawaiien, qui avait déjà décroché le titre l'an passé, est arrivé chez lui à Hawaii avec une avance confortable au classement, soit un peu plus de 3 000 points sur son grand rival Gabriel Medina. Ironie de l'histoire, c'est Jérémy Florès - grand pote de "JJF" au demeurant - qui avait barré la route au Brésilien en 2016 à Peniche, ce qui avait permis à Florence d'être sacré au Portugal une manche avant la fn. Cette année, c'est encore le Français qui a annihilé les chances du surfeur de Maresias en le stoppant dès les quarts.

Cette saison, "JJ" Florence n'a remporté qu'une seule épreuve (Medina deux, Hossegor et Peniche), c'était à Margaret River. En Australie de l'Ouest, il avait atteint un niveau de surf aussi bluffant qu'éblouissant, à des années lumières de certains de ses collègues du CT. Sinon, cette année, il a donc signé cette finale à Pipe et trois demi-finales (Gold Coast, Bells, Trestles et Hossegor). Il s'est simplement raté à Rio et Fidji, avec à chaque fois une 13e place (éimination lors du round 3).

Florès, Bourez et Duru dans le CT 2018

Au classement du Championship Tour 2017, les trois Français auront assuré leur maintien. Grâce à ce succès, Jérémy Florès termine au 15e rang mondial. Eliminé lors du round 3, Michel Bourez finit 19e. Pour sa première année dans l'élite, Joan Duru sauve sa place de peu avec une 21e place, sachant que ce sont les 22 premiers (sur 36) qui se requalifient chaque année.

LES RESULTATS

Finale
1 - Jeremy Florès (FRA) 16.23
2 - John John Florence (HAW) 16.16

Demi-finales
SF 1: John John Florence (HAW) 12.56 bat Ian Gouveia (BRE) 12.33
SF 2: Jeremy Flores (FRA) 12.20 bat Kanoa Igarashi (USA) 11.33

LE CLASSEMENT MONDIAL

1 - John John Florence (HAW), 59 600 pts
2 - Gabriel Medina (BRE), 53 700 pts
3 - Julian Wilson (AUS), 48 650 pts
4 - Jordy Smith (AFS), 47 600 pts
5 - Matt Wilkinson (AUS), 40 700 pts
...
15 - Jérémy Florès (FRA), 29 700
19 - Michel Bourez (PYF), 24 950 pts
21 - Joan Duru (FRA), 23 400 pts

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.