Surf

8000 € pour surfer la vague artificielle de Kelly Slater !

Les images tournées dans le fameux Surf Ranch de Kelly Slater ont fait rêver chaque surfeur en quête de la vague parfaite. Mais surfer cette vague a un coût, et il est désormais connu : 7935 euros.

Looking into the Future from Kelly Slater Wave Co on Vimeo.

Les 5 et 6 mai prochain, une première compétition ouverte au public se déroulera au Surf Ranch de Kelly Slater, en Californie. Cinq équipes (Australie, Brésil, Europe, Amérique, Reste du Monde) s'affronteront sur la célèbre vague artificielle. La WSL a mis en vente les billets pour assister à la Founder's Cup : pour observer les meilleurs surfers de la planète dans le jardin de Kelly Slater, il vous en coûtera 85 € par jour, ou 120 € pour le week-end.

Un pack VIP au coût faramineux

L'organisation internationale propose également un pack VIP qui risque de vous faire grincer des dents. En effet, il vous faudra débourser la modique somme de 7939 € pour 3 nuits dans un hôtel 5*, repas inclus, bières à volonté, soirées et concert le samedi, siège en loge tout au long de la compétition et bien évidemment... 1 heure de session sur la vague, au lendemain de l'épreuve. Ce tarif comprend une partie coaching, ainsi qu'un shooting de votre session par un photographe professionnel. Une chose est sûre, c'est un véritable luxe de pouvoir s'offrir une séance sur la vague du onze fois champion du monde.

Who wore it better? from Kelly Slater Wave Co on Vimeo.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.