Surf CT

Comment fonctionne The Box ?

Comprendre la mécanique d'un spot de surf n'est pas toujours simple. Explications de la situation de The Box (Australie), qui accueille à partir de ce mercredi le Margaret River Pro, troisième étape du circuit mondial.

The Box, vague mythique de la côte Ouest australienne sera l'hôte du Margaret River Pro, qui débute demain. Alors que l'Hawaïen John John Florence, double champion du monde en titre tentera de remporter l'étape une nouvelle fois, nous vous proposons une analyse des conditions météorologiques favorables au fonctionnement de ce spot.

Quelles sont les conditions idéales à The Box ?

The Box est un des spots les plus consistants de la planète. Grâce à la combinaison d'une faible pression en provenance du Sud de l'Océan Indien et d'une forte pression originaire de l'Ouest de ce dernier, la houle n'a pas de mal à se former sur ce spot. D'ailleurs, une large fenêtre d'ouverture à la houle, captant celle-ci du Nord-Nord-Est au Sud entraîne la formation très régulière de vagues. 

Pour que les vagues soient optimales à The Box, il faut que la houle provienne du Sud-Ouest ou de l'Ouest des côtes australiennes. Associée à des vents originaires du Sud-Est au Nord-Est, les conditions sont alors optimales pour accueillir des événements tels que le Margaret River Pro, qui débute ce mercredi 11 avril 2018.

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.