Ski

Notre top 10 des snowparks français en 2018

Alors que la saison hivernale 2017-2018 touche à sa fin, nous avons comparé les qualités et défauts des différents snowparks présents en France. Découvrez ceux qui, selon nous, sont les meilleurs du pays.

Ski freeride - Ski freeride - Le snowpark de Val Thorens fait partie des meilleurs en France. (Nicolas Schlosser)

Le snowpark de Val Thorens fait partie des meilleurs en France. (Nicolas Schlosser)

Les snowparks sont arrivés en France au milieu des années 90. Apparues aux Etats-Unis quelques années plus tôt, ces pistes spécialement aménagées à l'origine pour la pratique du snowboard freestyle sont inspirées des skateparks. «Kicker», «jib», «pipe», 
«hip», voici les noms des principaux modules qui composent ces terrains de jeux.

La qualité d'un snowpark ne se juge pas uniquement sur la taille des modules. L'aspect ludique de la chose, l'accessibilité au snowpark et la variation des modules ont leur importance. En essayant de prendre en compte le maximum de paramètres qui rendent un snowpark agréable, voici notre top 10 des meilleurs snowpark de France en 2018.

10 - Les 7 Laux

Un park historique doté d'une zone noire avec des modules assez engagés, dont une grosse table et une zone plus accessible avec des petits modules qui est souvent assez drôle.

Les plus : l'arbalète dédiée au snowpark qui permet des rotations très rapides.
Les moins : le snowpark est assez loin si l'on arrive depuis Prapoutel ou Pipay.
Forfait snowpark : non

9 - Val d'Isère

De l'espace, des modules variés adaptés aux débutants et aux experts, des remontées dédiées et des bons jibs, tout est réuni à Val d'Isère pour passer un bon moment sur son sonwpark.

Les plus : une attention toute particulière sur la préparation des modules et des shapeurs à l'écoute des souhaits des rideurs.
Les moins : il faut prendre un tapis roulant pour rejoindre le téléski quand on est en bas du park.
Forfait snowpark : non

8 - Font Romeu

Le meilleur snowpark des Pyrénées avec des lignes de jib très fun et beaucoup de soleil. Un endroit prisé par les rideurs espagnols qui sont loin d'être maladroits.

Les plus : les lignes de jibs bien longues et la montée avec un télésiège débrayable qui se fait en trois minutes.
Les moins : la neige est souvent artificielle et le snowpark ferme vers fin mars.
Forfait snowpark : 29 € pour la journée et 385 € à la saison.

7 - Les 2 Alpes

L'un des berceaux du snowboard en France depuis l'époque du Mondial du snowboard. Les 2 Alpes ont investi dans leur snowpark depuis des années. On est sûr de toujours trouver un park shapé qui ouvre assez tôt dans la saison et est entretenu jusqu'au dernier jour. Le park d'été est lui aussi entretenu quotidiennement de mi-juin à fin août et à la Toussaint.

Les plus : un park d'hiver avec trois zones ainsi qu'halfpun pipe et un park sur le glacier hors saison. La zone de shred du park d'hiver peut être assez créative et le slopestyle est bien propre.
Les moins : la remontée avec le télésiège est longue sur le park d'hiver. Le funiculaire du Jandri et les pioches du glacier tombent souvent en panne.
Forfait snowpark : non

6 - Vars

En quelques années, Vars s'est imposé comme l'un des plus gros snowparks européens au niveau de l'abondance des modules. On y trouve plusieurs parks, pour tous les niveaux, du girly park au slopestyle qui accueille des compétitions prestigieuses.

Les plus : pour rider un bon gros slopestyle, le park de l'Eyssina est parfait et tourne plutôt vite avec son double téléski. Le run de haut en bas est vraiment long.
Les moins : la quantité prime parfois sur la qualité, ça manque de modules ludiques et de courbes comme des hips ou des quarters.
Forfait snowpark : non

5 - Méribel

La marque DC Shoes a investi massivement pour implanter son Area 43 en 2011 à Mottaret. Le park est plutôt propre, avec des gros kickers, des jibs, des petites lignes de box et kicks et surtout quelque chose qui devient rare en France : un halfpipe ! Pour changer d'ambiance, il y a un autre snowpark pas très loin, le Moon Park de Méribel.

Les plus : deux parks dans le même secteur et un halfpipe.
Les moins : cela manque un peu d'originalité
Forfait snowpark : non

4 - Val Thorens

Un vrai slopestyle avec un enchaînement de trois kickers et une ligne de jib plutôt longue. L'un des gros atouts de Val Thorens est la durée de la saison qui permet généralement de rider un snowpark entretenu jusqu'à début mai. La société autrichienne Q Parks a pris la gérance depuis deux ans et a mis l'accent sur le côté créatif et ludique qui faisait jadis défaut.

Les plus : on trouve deux téléskis dédiés qui rendent la rotation assez rapide.
Les moins : pas de forfait spécial donc ça fait cher la journée de snowpark dans les 3 Vallées.
Forfait snowpark : non

3 - Les Arcs

Même si l'histoire du snowboard aux Arcs est plus liée au backcountry, le snowpark est en train de prendre de l'ampleur depuis trois ou quatre ans, sous l'impulsion de locaux motivés qui ont plein de bonnes idées. La John Doe Session en fin de saison est le moment où le park est à son apogée.

Les plus : des modules originaux qui sont pensés pour être ridés de plusieurs façons différentes.
Les moins : le monde au téléski selon la période.
Forfait park : non

2 - Chamrousse

La petite station iséroise joue les outsiders parmi les gros grâce à son Sunset Park. Au programme, une vue imprenable sur Grenoble et un parcours du haut en bas de la piste jonchée de modules très ludiques qui conviendront à tous les niveaux. Les amateurs de kickers trouveront aussi un slopestyle plus classique. Le park est sous son meilleur jour au moment de la session BangingBees Top To Bottom fin mars.

Les plus : un snowpark ludique où peuvent s'enchaîner une trentaine de modules quand il est complet. Que l'on soit débutant ou pro, on s'amuse !
Les moins : le monde au télésiège du snowpark pendant les vacances et certains week-ends.
Forfait park : 19 €

1 - Avoriaz

Ce n'est pas pour rien si le premier snowpark français a été créé à Avoriaz. Les locaux ont toujours donné la tendance, à l'instar de Nicolas Droz, grande star des années 90/2000 qui est encore connu comme le patron de la station. Avoriaz aussi est la station qui a le plus investi dans le snowboard.

Elle possède un halfpipe et plusieurs snowparks de qualité, dont le Stash et ses modules en bois dans la forêt, conçu en collaboration avec Burton.

Les plus : le large choix qui va encore s'accroître cette année avec l'arrivée d'un Lil Stash pour les enfants et le Pipe Ground en fin de saison.
Les moins : le snowpark d'Arare n'est pas construit avant le milieu de saison.
Forfait park : Accès snowpark et Stash pour 24 €.

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.