Escalade

Julia Chanourdie, enfin championne de France de difficulté

Quatre années que ce titre qui lui tendait les bras lui échappait. La jeune leader de l'équipe de France Julia Chanourdie a finalement conjuré le sort à Arnas dimanche, en prenant le titre national d'escalade de difficulté. Chez les hommes, Romain Desgranges s'adjuge son 5e titre national en carrière.

Ce titre de championne de France, Julia Chanourdie l'a dans son viseur depuis 5 ans maintenant. Après quatre podiums nationaux en autant d'années chez les seniors, la leader de l'équipe de France (en bronze aux World Games 2017) avait à coeur de prendre, enfin, cette médaille d'or qui lui tendait les bras.

 

Et cette fois-ci, enfin, la Chambérienne est partie détendue dans sa voie de finale. Sa grimpe efficace et relâchée lui a permis de monter plus loin que ses principales concurrentes, portée par un public euphorique. Cette fois-ci, enfin, la championne a pu lever les bras de retour au sol et cette fois-ci, enfin, ce sont des larmes de bonheur qui ont coulé sur son visage.

Après quatre podiums sur les quatre Championnats de France auxquels elle a participé, la leader de l'équipe de France Julia Chanourdie remporte finalement le titre national. (Guillaume Pellion / FFME/D.R)
Après quatre podiums sur les quatre Championnats de France auxquels elle a participé, la leader de l'équipe de France Julia Chanourdie remporte finalement le titre national. (Guillaume Pellion / FFME/D.R)

« C'est un titre qui m'échappe depuis quatre ans et à chaque fois pour des détails, des petites erreurs. Il me tenait vraiment à cœur et enfin c'est mon jour. Je suis particulièrement émue », s'étrangle la jeune femme.

Julia Chanourdie devance la Réunionnaise Manon Hily, vainqueure de la Coupe de France d'escalade 2018. Enfin, Maelys Agrapart, membre de l'équipe de France de bloc en 2017, crée la surprise en montant sur ce podium. L'outsider de ces finales féminines s'offre le bronze et un possible début de saison sur le circuit international de difficulté.

Un 5e titre pour Romain Desgranges

Romain Desgranges a assumé son statut et remporté sa 5e couronne nationale en carrière. (Guillaume Pellion / FFME/D.R)
Romain Desgranges a assumé son statut et remporté sa 5e couronne nationale en carrière. (Guillaume Pellion / FFME/D.R)

L'année dernière, Romain Desgranges avait dû se contenter de l'argent sur les Championnats de France, avant de se révéler sur les épreuves de Coupe du monde et d'en remporter le classement général. Cette année, le Chamoniard s'impose d'entrée de jeu et s'offre son 5e titre de champion de France, dans une voie de finale dont il aurait aimé toucher la dernière prise. « J'avoue être un peu partagé entre l'insatisfaction de n'avoir pas été au bout de ma voie et la joie de décrocher ce nouveau titre de Champion de France. Cette année commence néanmoins sous de bons augures, d'autant que je ne suis pas au top de ma préparation. Elle est axée sur mon objectif principal : les Championnats du monde qui se tiendront en Autriche en septembre prochain », a réagi le nouveau champion de France.

Sur la deuxième marche du podium, Gautier Supper signe une belle performance après une année hors des circuits de compétition. Le jeune Nao Monchois réalise, quant à lui, un beau début de saison en complétant ce podium masculin pour sa première année chez les séniors.

A noter : la compétition a été remportée par le Belge Stephane Hanssens. N'ayant pas la nationalité française, il ne pouvait prétendre au titre national.

Tous les résultats.

tous les commentaires
commenter cet article
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.