Alpinisme

Docteur des sommets et guide de haute montagne : qui était Emmanuel Cauchy ?

Il était surnommé le « Docteur Vertical ». Emmanuel Cauchy, médecin urgentiste et guide de haute montagne, a trouvé la mort lundi à Chamonix dans une avalanche, dans le massif des Aiguilles Rouges. Il avait 58 ans.

Alpinisme - Frédéric Le Ruyet - Emmanuel Cauchy, le « Docteur Vertical », est décédé lundi à 58 ans. (Capture d'écran/tvmountain/Youtube   )

Emmanuel Cauchy, le « Docteur Vertical », est décédé lundi à 58 ans. (Capture d'écran/tvmountain/Youtube  )

Né le 21 février 1960 au Petit-Quevilly (Seine-Maritime), le docteur Emmanuel Cauchy a passé de nombreuses années au sein du prestigieux Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix, où il pouvait se prévaloir des qualités (rares) de médecin et de guide de haute montagne. Une double casquette et des centaines d'interventions en haute montagne qui lui ont valu ce surnom de « Docteur Vertical ».

Il se dédie ensuite à la recherche et devient un des grands spécialistes des pathologies de l'altitude et du froid. Créateur de l'Institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne (IFREMMONT) et de la société de télémédecine en montagne Altidoc, Emmanuel Cauchy avait participé en janvier au sauvetage hors normes de l'alpiniste Elisabeth Revol en assurant le télésuivi de la prise en charge de la jeune Drômoise en perdition à 6 000 mètres d'altitude dans l'Himalaya.

« Quelle tristesse extrême ! Les mots me manquent (...). Encore un grand homme que la montagne nous prend », a réagi depuis le Népal Ludovic Giambiasi, routeur d'Elisabeth Revol pour sa dernière expédition.

Bouleversée, Elisabeth Revol a elle aussi fait part de son émotion sur ses réseaux sociaux :

« Je suis profondément attristée et bouleversée de cette nouvelle. Le monde de l'alpinisme perd son plus brillant médecin "Dr Vertical", un très GRAND Monsieur qui a fait évoluer la médecine de montagne et mis en place un protocole efficace sur les gelures... Il a sauvé tant de vies en montagne... Ces deux derniers mois il m'a été d'une aide si précieuse... Mes pensées les plus émues vont à toute sa famille. R.I.P Manu. »

Ce Normand passionné des sommets, qui avait fait ses premières armes d'alpiniste sur l'Everest au début des années 1990 et participé à de nombreuses expéditions à la fois sportives et scientifiques, avait publié plusieurs livres dont « Docteur Vertical : mille et un secours en montagne », en 2005.

Tous les commentaires
Commenter cet article  (Pour commenter, vous devez vous inscrire)

 

Votre commentaire - 500 caractères restants

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération
En poursuivant votre navigation sur www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts.
En savoir plus sur les cookies.   Afficher les CGUs.